Vrai ou Faux?

Ce n’est pas la première fois que j’écris sur la gémellité; ou plutôt sur ce que je connais de la gémellité avec Elise et Jonas dans notre famille.

Dans un billet (tristement avalé par unblog), je disais en substance que mesenfants étaient jumeaux parce qu’ils avaient partagé mon utérus 9 mois, et qu’ils grandissaient ensemble. Pour le reste, j’essayais d’expliquer qu’ils n’étaient qu’un frère et une soeur du même âge.

Je suis toujours d’accord avec moi-même.

Sauf qu’ils sont quand même jumeaux.

Samedi, je les ai entendus se disputer, et ils sont arrivés en courant en hurlant des Mamm’sss à qui mieux mieux.

Jonas: « Mams, Elise dit qu’on est des faux jumeaux »

Elise: « Ben oui, on n’est pas pareil, donc on dit qu’on est des faux »

Jonas: « Mam’s, mais c’est pas possible, moi je suis pas faux, je suis vrai! »

J’ai été tout émue par ce cri du coeur de Jonas.

Et ouais, et toc! Et c’est vrai que la vérité sort de la bouche d’un des enfants. Ils n’intellectualisent pas tout encore et prennent ce qu’ils entendent au pied de la lettre.

Parler de faux et de vrais jumeaux, ça ne veut strictement rien dire, ça n’a juste pas de sens. Et accessoirement, cela crée des quiproquos dans leur tête.

Il n’y a pas des faux enfants et des vrais enfants, des faux frères ou des vraies soeurs. 

Ce terme de faux jumeau qui désigne les dizygotes (c’est pas mieux dizygotes, on dirait une maladie génétique) est super mal adapté.

Combien de fois me suis-je hérissée quand on m’a dit en regardant Elise et Jonas dans leur poussette double: « c’est des faux? » 

Après 7 ans, on a le droit de me dire que je radote quand j’explique que je n’aime pas cette expression de faux pour désigner nos jumeaux (oui, j’ai passé la quarantaine après tout, je suis sur la pente descendante) mais bon, aujourd’hui c’est Jonas qui s’insurge!

Jonas, c’est toi qui as raison. Tu es vrai, tout est vrai en toi!

S’est-on posé la bonne question? Comment se construire une identité positive avec cette étiquette de « faux » collée à la peau par des adultes? 

26 Comments

  1. J ai en effet toujours détesté cette expression… Je n étais pas une enfant singulière car il est né en même temps que moi, nous ne suscitions pas non plus l intérêt des VRAIS jumeaux… Je suis une fausse jumelle et je l ai porté comme un fardeau. Merci pour cet article qui n aura pas de sens pour certains mais sui pour moi en a beaucoup.

    Etre la vraie soeur d’un vrai frère du même âge, tu aurais pu le vivre comme une chance, ou une force. « Faux jumeau », ça sonne pour moi comme « faux-frère » et c’est tellement péjoratif. Ton comm confirme bien le sens de mon propos!

  2. Il m’est déjà arrivé de demander à des parents de jumeaux si leurs enfants étaient dizygotes ou monozygotes, et de devoir finalement ajouter un « bon, en gros, il sont vrais ou faux ? » pour avoir la réponse.

    Enfin, je n’utilise ce terme qu’en dernier recours 😉

    Merci Papacube pour ta visite ici 🙂
    Il m’est aussi arrivé de poser cette question… mais en réalité ce que je trouve sympa c’est qu’ils soient parents de jumeaux tout court 🙂

  3. Comme je suis d’accord avec toi ! Charlie et Valentin n’ont que 2 mois a peine et deja cette expression me gonfle ! Enfin ce sont toutes les perpétuelles questions qu’on me pose qui me gonflent ! On commence deja par me demander « ce sont des jumeaux ? », euhh comment dire… 2 nourrissons dans la même poussette, cosy et chancelières identiques… Même poids donc même gabarit… Ensuite vient le fameux « ce sont des vrais ou des faux ? » auquel j’ai envie de répondre « bah ills ne sont pas en plastique…. ». En plus moi ce sont 2 garçons…. (et entre nous, je ne connais même pas la réponse car ils avaient chacun leur placenta…). Et pour finir, les gens concluent par un « vous êtes courageuse… »… Bah en même temps je ne vais pas en abandonner un !!! Et puis c’est pas une commande que j’ai passé a la redoute non plus, c’est pas moi qui ai choisi !!!

    Bon comme tu vois, ce sujet soulève chez moi aussi beaucoup de screugneugneu !!!!!

    Oh Pat, je comprends ce que tu vis… et cette volonté de comparer l’un et l’autre, que j’ai souvent ressentie comme le besoin d’en trouver un mieux que l’autre… quand ils grandissent et que leurs caractères s’affirment c’est plus simple je trouve. Bon courage!

  4. Dans le meme genre je me souviens d’un de mes neveux de 7 ans m’annoncant qu’il allait avoir un demi frere. Et moi de lui repondre: »Et tu as choisi la tete ou les jambes? ». Un frere c’est un frere, il est difficile de n’en avoir que la moitie!
    Je n’ai pas de jumeaux mais 2 petites filles adoptees. Et la question qui me gonfle le plus c’est: »Mais est-ce que ce sont des vraies soeurs? » OUI OUI OUI: elles sont elevees par la meme mere; elles portent le meme nom; et puis qu’est-ce que ca peut faire qu’elles partagent les meme genes ou non?

    La c… et la curiosite malsaine n’ont pas de limite (et pourtant je repond a toutes les autres questions sur l’adoption que me posent n’importe qui sans aucun probleme). On vous demande a vous si vos enfants sont des vrais freres parce que l’un est blond et l’autre brun?

    Desolee Cecile; c’est un peu hors sujet, mais cette question de vrai ou faux me faut bondir.
    Alors oui Jonas, tu est un vrai!
    (Tout comme je repond maintenant aux inconnus qui nous arettent: Mais oui, mes filles sont des vraies soeurs!)

    Merci pour ton cri du coeur!
    Tu as raison, c’est exactement la même chose pour des familles recomposées ou des enfants adoptés. Comme s’il était nécessaire de discriminer les enfants, et de les catégoriser. En soi, si c’est valorisant ou sans jugement négatif, pourquoi pas?
    Mais on sait combien les enfants sont sensibles à toutes remarques les concernant, et se construire une identité autour de cette notion de « faux », de « demi » est vraiment nul.

  5. moi aussi elle me gonfle cette expression et pour cause… mais as-tu trouvé une autre manière de le dire ? Je cherche toujours… De mon côté de toute façon pour l’instant leur questionnement ne porte pas sur vrais ou faux mais sur qui est né en premier. Et comme il se trouve que c’est Raphaël et que c’est le plus grand en taille (enfin de 1 ou 2 cm…) et le plus costaud ils aiment s’appeler « grand frère » et « petit frère ». Après avoir pris soin de rétablir la vérité la première fois que je les ai entendus s’appeler ainsi (ben non les chéris il n’y a pas de grand et de petit frère…) je laisse faire car visiblement ça signifie quelque chose pour eux…

    En réalité, c’est très rare que je parle d’eux en parlant des jumeaux, je dis plus souvent les enfants, ou Elise et Jonas, ou les « petits » (ouuuhhhh c’est pas bien); je suis ok avec toi, s’ils se surnomment l’un l’autre entre eux je laisserais faire aussi, ce qui me gonfle c’est les propos extérieurs 🙂

  6. quand ils étaient petits et qu’on me demandait (sans arrêt) « ils sont vrais ou faux? » je répondais « vous voyez bien qu’ils sont faux, ils sont en plastique » 🙂

    ahhhh et parfois, après 3 ou 4 nuits blanches, on aurait pu apprécier la version plastique!

  7. ah bah Pat dit la même chose!!!
    moi ce qui me gonflais le plus quand ils étaient bébés c’était les « oh, je vous plains ou je ne sais pas comment tu fais?

    c’est vrai quand meme qu’avec le recul, je me demande comment j’ai fait 🙂

  8. En même temps des monozygotes de sexes différents : c’est vraiment une question de blonde !
    Tu peux dire des jumeaux avec deux oeufs : en cette période c’est festif comme idée…

    Il me semble qu’au Canada ils ont une expression très juste, il faut que je recherche

  9. Les jumeaux c’est un aimant à c**s.
    Si l’une de vous trouve le bouton OFF pour mettre hors circuit l’un de mes « faux », qu’elle me le fasse savoir rapides.

    Donne leur des Kinder! Bon courage 🙂

  10. Complètement d’accord avec toi! Et comme dit Virgulle, c’est vraiment une question de blonde quand il y a une fille et un garçon!!
    Dans un autre registre, il y a aussi ce qu’on appelle « la propreté », je deteste ce mot, parce que tant qu’ils ont des couches, ils sont sales??

    Tu as raison, c’est dans le même ordre d’idée… 🙂

  11. Coucou,
    Pas de jumeaux, ni de jumelles ici (quoique, c’est dingue le nb de personnes qui utilisent l’expression « photocopie » pour parler de la 3ème…)
    Je n’avais jamais réfléchi à cette expression de « faux jumeaux », mais je suis hyper sensible à la réaction de Jonas, et je ne l’entendrai plus jamais de la même manière…
    PS : j’ai retrouvé l’expression du québec : jumeaux fraternels pour les dizygotes, jumeaux identiques pour les mono.

    sympa la photocop…. Mazette, on ne me l’a jamais faite celle-ci
    merci d’avoir recherché l’expression, que je trouve beaucoup plus juste, non?

  12. Tout à fait d’accord.

    Je m’étais fait la même réflexion avec les « demi frères » et « demi soeurs », c’est une horreur que d’employer ce terme.

    En Afrique de l’ouest, on dit « frère même mère », « soeur même père », ce qui sonne bien mieux à mes oreilles de grande soeur, de maman, et d’être humain.

    Au moins, on sait de quoi on parle avec ces expressions africaines, elles sont tellement plus justes 🙂

  13. c’est tout le problème des étiquettes…! chez moi, les Cacahuètes sont « triplés », un terme que l’on emploie jamais pour les désigner, mais que l’on a été obligé de leur expliquer pour la rentrée à l’école, car là-bas on entend souvent « c’est des triplés »… et alors ?
    je suis bien d’accord avec ta définition, ce sont simplement des enfants qui ont partagé le même utérus, qui sont nés le même jour et qui maintenant grandissent ensemble. Des frères, des soeurs, comme les autres, avec peut-être un peu plus de « partage » du fait de leur histoire.
    en tous cas, je découvre ton blog depuis quelques jours, et j’admire ta jolie famille 🙂

    Merci Stéphie, et bravo pour ton joyeux trio 🙂 oui ils partagent un peu plus, mais peut-être juste parce qu’ils ont tous le même âge?

  14. Je suis d’accord ce terme est très malvenu.

    Les « vrais » jumeaux ont ce pouvoir d’intriguer les gens dans le sens ou ils viennent de la même cellule qui s’est divisée on ne sait pas pourquoi.

    Après les « faux » ont vécus 9 mois également ensemble collés serrés et rien que dans la définition du mot jumeaux le « faux » n’a pas lieu d’être. Ce que je trouve bien par contre c’est qu’ils ont moins l’étiquette de jumeaux qui leur collent à la peau en grandissant, en tout cas ils passent plus inaperçus que les monozygotes et je pense que c’est mieux aussi pour eux.

    oui, je pense que c’est plus simple que les monozygotes, ce sont des jumeaux sans les difficultés possibles de la gémellité (avoir un double) et plus ils grandissent moins cela se voit 🙂

  15. « c’est vrai quand meme qu’avec le recul, je me demande comment j’ai fait  » moi aussi des fois mais c’est surtout qu’on a pas eu le choix? 😉

    Et en plus, on survit! et toi, tu as re-signé derrière 🙂

  16. je suis également maman de jumelles, « des vrais », à chaque fois que je sors avec elle j’ai le droit à des réflexions plus ou moins de bon gout… les filles ne se ressemblent pas beaucoup pour des « vraies » car elles ont des formes de cranes très différentes, ce qui fait que lorsque l’on me pose LA question qui a empêchée cette brave personne de passer son chemin et qui s’est sentie obligée de me poser cette question qui l’aurai certainement empêchée de dormir la nuit suivante, cette dernière insiste en me disant « vous êtes sure ? », oui car c’est bien connu, Md duchmol est gynéco-obstétricien spécialisée dans les grossesses gémellaires… j’essaie toujours de garder le sourire et de rester calme même si mon tempérament de bretonne aurait tendance à vouloir me faire faire le contraire. pour moi, se sont juste des soeurs qui ont fait la surprise à leurs parents d’arriver ensemble.

    le « vous êtes sûre? » est juste dingoooo

  17. de toute façon, l’expression « faux jumeaux » est par définition totalement idiote puisque la définition de « jumeaux », c’est d’être issu d’un même accouchement(et d’un même utérus », il n’existe donc pas de « faux » jumeaux
    pour ma part, je réponds »ce sont de vrais enfants et de vrais dizygotes ». généralement, ça coupe court à la conversation, mais ils me saoulent avec leurs questions….

    c’est parfois un peu lourdingue, je suis bien d’accord!

  18. et pourquoi ne pas utiliser les bons termes ? homozygotes/heterozygotes ou monozygotes/dizygotes ? nous c est ce que nos parents avaient fait puor mes soeurs ! et en plus ca permet de lancer des jeux, parce que quand meme, ca fait rire comme mot !

    en revanche j adore la remarque de Timamzelle sur les demi freres et soeurs, (parce qu on aussi ca chez nous, en PLUS des jumelles!) appellation que je n ai jamais pu me resoudre a employer concernant mes soeurs-meme-pere ! j adopte tout de suite !

    Je trouve ces termes un peu « scientifiques » même si dans le fond, tu as raison 🙂

  19. Anecdote dans mon métier. 2 puces « fausses » jumelles de 7 ans. Une des 2 me dit: « A. et moi on est des fausses soeurs » « Ah bon?Pourquoi tu dis ça? » « Parce qu’on est des fausses jumelles, c’est pas ma vraie soeur alors »……Bonjour la confusion et la difficulté de croire que sa soeur est une fausse soeur…Je milite donc pour le non emploi de termes qui ne veulent rien dire pour les petits lous.
    Au fait, je découvre ton blog grâce aux « maternelles ». Beaucoup d’humour et d’Amour, féliciation pour cette belle famille que tu as.

    de jolies jumelles tout court 🙂
    et bienvenue sur le blog!!

  20. Bonjour, j’ai découvert le blog aujourd’hui et je le dévore avec passion 🙂 (merci les maternelles !)

    J’ai des jumeaux qui viennent d’avoir 6 ans, au début on entend toute sorte de bêtises :
    « -c’est des jumeaux ?
    – non des triplés le troisième est en dessous de la poussette » (et ils regardent c’est le pire …)

    et les traditionnels : « aaah oui ils se ressemblent » ou « aaaah non ils se ressemblent pas tant que ça. » Chacun son avis hein finalement 🙂

    Ensuite j’ai du me battre à l’école pour ne pas qu’on les appelle « les jumeaux » Non on dit Bonjour Max et Bonjour Alex ! Merci.

    L’année prochaine ils rentrent en primaire (oui je suis belge) et j’ai appris que l’école allait les séparer car les psycho-pédagogues de la bas pensent que c’est mieux.
    Mes loulous sont loin d’être fusionnels et ont leur bande de copains bin à part … Ca m’ennuie et je ne sais pas quoi faire. Ca aurait quand même été plus facile pour les devoirs :p

    Ici aussi la question du premier né revient souvent et heureusement pour Alex il est né le premier. Ca le rassure car il est un peu plus petit et il avait l’air pas vraiment complexé mais ça l’ennuyait que son frère soit plus grand que lui. Alors ce statut d’ainé lui convient bien ^^

    Vrai faux demi on s’en fout ! Ils sont vivants, amusants, débordants d’énergie et en bonne santé, c’est tout ce qui m’importe !

    Je ne te souhaite pas bon courage car moi aussi cette expression m’énerve mais plutôt bon amusement avec ta famille merveilleuse !!

    Merci pour ce long comm, et je m’y retrouve bien! mais ça reste une belle aventure 🙂

  21. Oh comme je suis d’accord. Ici c’est l’expression demi-soeurs qui me hérisse! Oui, mes filles n’ont pas le même papa mais de là à dire qu’elles sont demi-soeurs…. J’aime pas ça. Pourquoi demi alors qu’elles sont entières. Elles sont censées s’aimer seulement à moitié alors???
    Bref tout ça pour dire qu’il y a beaucoup d’abus de langage et qu’on n’y pense pas spécialement quand on n’y est pas soi-même confronté.

  22. J’aime bien ce bel article. Simple, avec un enfant qui nous met bien dans la réalité 😉 Je n’appellerai plus jamais mes filleuls de « faux jumeaux »… mais je crois que je ne l’ai jamais fait… En fait ils sont jumeaux (genre, pour de vrai quoi), mais ils sont surtout frère et soeur (en vrai aussi). Je crois que la plus belle chose qui ressort de leur gémellité, finalement, c’est de partager la même marraine : MOI 😀 (et pour moi, d’avoir deux superbes filleuls d’un coup : comme une promotion de dingue quoi…)

  23. Bonjour ….
    Mes enfants ne sont pas jumeaux mais …. adoptés 😉 … et du coup le « faux » ou « vrais » à leur propos, je l’ai beaucoup trop entendu … grrr … « ce sont vos vrais enfants ?? » « ce sont des vrais frères et soeurs … » .. et tt ça, bien sur, la bouche en coeur et devant les enfants …. qu’est-ce que ça a pu m’énerver .. aujourd’hui, je n’ai plus le temps (de m’énerver) .. mon grand (9 ans) ne leur laisse pas le temps de terminer la question et leur dit « j’ai l’air d’être en plastique ???? » sur un ton qui n’appele aucune réponse …..

Leave a Comment to Lole Cancel Reply

Robot or what? *