Visite de courtoisie

ça me fait un bien fou de repasser par ici, de cliquer de page en page et de relire ces bouts de vie. Que de chemin parcouru! Mazette, le temps file et nous file entre les doigts. Depuis ma dernière visite, j’ai toujours autant envie de serrer ceux que j’aime dans mes bras!

Et je profite de la visite pour donner quelques nouvelles!

Chacun garde le moral, parfois en dents de scie, c’est un peu comme des cycles hormonaux. On vit à six-clos une semaine sur 2. Depuis qu’il fait beau on a profité des anniversaires pour monter l’effectif à 10 pour un joli brunch dans le jardin, et j’étais aussi heureuse que si j’avais organisé une fête pour 250 personnes. Coline a eu 23 ans et elle a pu (enfin) se réconcilier avec sa journée d’anniversaire, après un anniv en confinement et des anniversaires les veilles des concours PACES x 2. Je pense (non) objectivement que les femmes qui la croiseront pendant leur grossesse ou au moment de leur accouchement auront vraiment de la chance, et elle aura la chance de vivre une passion-vocation pendant de longues années.

Ici on est rodés aux périodes de concours mais ça reste des semaines qu’on a dans le viseur pendant toute l’année, et qu’on a hâte d’avoir dans le rétro (viseur). 8000 étudiants Porte de Versailles, 8 heures d’épreuve 4 jours d’affilée pendant 2 semaines, c’est le bagne (et oui, ils font attention au Covid, parce que l’attraper à ce moment-là c’est le pire parpaing qui puisse leur tomber dessus). Basile est à fond, et merci de croiser vos 20 doigts jusqu’à l’annonce des résultats.

Le temps passe et rien ne change: on fréquente toujours les services d’urgence, un bras cassé le premier jour des vacances, 2 broches et un plâtre pour consolider. Ce n’est jamais la routine, mais l’angoisse est moins forte avec les années. Le stress apparaît quand quelques jours après, le grand ado majeur plâtré concerné décide de se déplacer en skate à défaut de pouvoir faire du vélo, et de se faire tracter par un pote en vélo, pour ne pas trop le ralentir. Bref. Il est toujours plâtré, sans autres dommages collatéraux. Tant pis pour mes nouveaux cheveux blancs.

D’autres ont la vie plus douce, même si leur scolarité prend cher. Je ne comprends pas qu’au bout d’un an les plateformes de cours à distance plantent encore, que certains profs n’aient pas encore été briefés sur la programmation d’un zoom, que 50% des cours ne soient pas assurés en distanciel. J’ai décidé de ne pas m’énerver (je ne sais pas bien faire ça de toute manière), mais je sens que les problématiques d’orientation vont être coton coton après 1 an 1/2 aussi moisi. Les enfants qui savent se prendre en main, bosser de manière autonome et organisée dans la durée ne sont pas les miens. Je préfère mettre mon énergie à combler leur appétit, à faire que l’ambiance familiale se maintienne, et qu’aucun d’entre eux ne soit trop triste, ça me semble plus important, aujourd’hui.

Mon bonheur de la semaine, c’est d’avoir été déjeuner chez mon fils et ma belle-fille préférée (elle profite du statut tant qu’il n’y en a pas d’autres). Ils ont un nouveau chez-eux à tous les 2, qu’ils ont installé tous les 2, et qui leur ressemble à tous les 2, mais dont la porte est ouverte à tous. On y est bien et c’est chouette.

Et le reste du temps, je (télé)travaille. Beaucoup. Et avec un plaisir incroyable (enfin bon le télétravail, j’arrive un peu à saturation). C’est une aventure incroyable que de démarrer une nouvelle vie professionnelle à 50 balais. Je me vois progresser, je connais mieux mes limites, j’aime apprendre et je trouve ça hyper stimulant. Une fois la transition faite avec mon ancienne vie pro, j’ai l’impression que ma place est là où je me trouve. Quelle chance!

13 Comments

    1. Quel plaisir de te lire, tu es tellement apaisante et inspirante pour moi …

      Je croise les doigts pour Basile 🤞 !

      Ici je suis autant dépitée que toi par les cours à distance..
      J’ai un enfant TDAH en 4eme, je ne fais pas de télétravail, il est censé être autonome…la blague !!
      C’est la galère à 18h, c’est conflictufk, épuisant.
      Aucune visio ..c’est bien dommage !
      Ca aurait sûrement permis de maintenir le.lien , de le stimuler un peu .
      Je suis inquiète…très inquiète.

  1. Quelle joie de te lire, depuis toutes ces années ! Vraiment, un jour, il faut qu’on se fasse un week-end des anciens 😅
    Je t’embrasse !

  2. Quelle joie d’avoir des nouvelles ! Croisage des doigts en règle pour Basile. Et bon courage pour les plus jeunes, la situation au niveau de l’éducation nationale me laisse perplexe…

  3. Top ! Bien sûr que les 100 doigts de la maison sont croisés et pas seulement pour Basile mais pour tous ceux qui ont besoin de soutien ! Courage et espoir.
    Et nous avons eu la chance d’avoir Élise à déjeuner aussi. Vive la famille.
    Bisous

  4. Alors, prof moi-même, je ne comprends pas non plus que les plate formes aient pu encore planté mais j’avoue aussi ne pas avoir du tout été surprise qu’elles aient planté (perso j’avais anticipé le problème). Une des caractéristiques de l’Education Nationale est de ne surtout pas tirer les leçons de ses erreurs passées et de s’imaginer qu’il suffit de dire que tout va bien pour que tout aille bien.

    Pour ce qui est de faire une visio sur Zoom, l’Education Nationale refuse qu’on utilise Zoom parce que ce n’est pas RGPD…. On nous interdit donc d’utiliser un truc qui marche sous prétexte de protéger 3 données personnelles des élèves… certains collègues sont passés outre, surtout en lycée d’après ce que je sais.

    Ah… une dernière chose, la formation chez les profs? c’est une grosse blague… On se débrouille tout seul pour apprendre à utiliser les nouveaux outils….. et on se démerde avec notre propre matériel, acheté à nos frais.

    Du coup quand on passe en distanciel ça complique sacrément les choses…

    1. Que de bonheur dans ce billet 😍 bon mes cheveux ont blanchi avec les tiens en imaginant le plâtré en skate tracté par un vélo…mon judokado en serait fort capable … tous mes doigts sont croisés pour basile je tape ce commentaire avec le nez 😜

  5. Cécile, c’est un plaisir d’ouvrir ta page « au cas où » et de te lire!
    Ravie de savoir que ta nouvelle vie dans cette belle institution (oui, j’ai compris par mes réseaux où tu étais) te plaît. Courage pour ton fils et ces gros concours et pour Coline, dis-lui qu’elle vienne faire un tour sur les pages du Ciane quand elle aura un peu de temps. Si elle a besoin de quoi que ce soit, la porte lui est grande ouverte, nous accueillions les étudiantes et étudiants avec grande joie.
    Et j’ai tout particulièrement souri à l’évocation de ton invitation à déjeuner chez ton aîné. J’ai aussi une belle-fille charmante et préférée, ils ont aussi aménagé leur chez eux qui leur ressemble et les voir j=heureux est un grand privilège dont je ne me prive pas!
    Belle continuation à toi et aux tiens!

Leave a Comment to Cécile Cancel Reply

Robot or what? *