Le stylo

A l’heure des nouvelles technologies, des smartphones, des ordinateurs, on se demande un peu à quoi peuvent encore servir les stylos!

Je surprends un peu mes collègues de travail quand j’arrive en réunion et que je sors ma trousse, mon stylo plume (encre violette en ce moment, réminiscence de mon adolescence), mon feutre rouge, et mon crayon à papier. J’aime prendre des notes sur un cahier, souligner les choses importantes, encadrer, raturer, dater, etc. Je me fournis en stylos chez Muji, qui ont des feutres toutes couleurs, toutes épaisseurs, j’adore.

A la maison, il y a des boites de feutres partout, et des crayons de couleur en pagaille et ce que j’aime le plus, c’est prendre une feuille blanche et tester tous les feutres pour jeter les usés et les « sans bouchons », en faisant des p’tits zigzags au feutre,  et le resultat est souvent pas mal.

Pour les stylos et les crayons à papier, j’ai l’impression d’en acheter régulièrement, et le mystère tient dans leur capacité à disparaitre à une vitesse incroyable. Quand on a besoin d’un stylo, il n’y en a jamais à portée de main, ni stylo bille, ni crayon papier.

Comment est-ce possible???

j’en range à des endroits stratégiques (le tiroir de la cuisine pour signer le bon de livraison des courses), mon tiroir bricolage dans la commode du salon (pour signer les cahiers et carnets de correspondance), et ils sont censés n’être utilisés que lorsque je ne trouve pas les autres qui logiquement traînent partout (à côté de l’ordi, sur les tables et étagères, etc.). Mais même ceux-là disparaissent.

Je me souviens qu’enfant, il y avait à côté du téléphone un bloc et un crayon pour noter des messages et ma mère râlait parce que le crayon disparaissait toujours. Aujourd’hui, plus besoin d’un bloc près du téléphone, puisque le téléphone se ballade, depuis qu’il a perdu son fil en tire-bouchon.

On a donc progressé, on peut chercher le stylo tout en poursuivant sa conversation téléphonique (dans mon enfance, il fallait poser le combiné, chercher et trouver le stylo, et revenir).

Le souci du stylo n’est pas résolu! Les stylos se déplacent, changent de pièce mais ne reviennent jamais dans la pièce dans laquelle on en a besoin, au moment où l’on en a besoin. Et cette pièce n’est pas toujours là même puisqu’on peut avoir besoin d’un stylo à partir de n’importe quelle pièce après tout.

Vais-je devoir scotcher un stylo au bout d’une ficelle dans chaque pièce de la maison?

4 Comments

  1. Y a pas aussi les stylos qui s’échappent des trousses des enfants par hasard ? Des années après c’est toujours un plaisir de trier les feutres et les crayons qui peuvent encore servir. Et avec les mines des crayons cassées et collées sur un support on réalise des chef d’œuvre en guirlandes de mines, ça change des gommettes.

    Des trousses, c’est la colle qui s’échappe! ils en consomment tellement que je suis rassurée de la fournir en sticks 🙂

  2. Mon stylo, je ne le perds pas. Je le met… dans mes cheveux.
    Non ce n’est pas particulièrement beau.
    Oui ça fait grimacer mes clients (hommes) et mon équipe (masculine).
    Non je n’en ai pas besoin pour faire tenir mes cheveux vu que j’ai un chouchou ou une barette.
    MAIS ça me permet de ne pas le perdre et surtout qu’on ne me le pique pas !!!
    Quand aux stylos de couleur, of course !!! (là c’est simple je les repère vu qu’ils ne sont pas achetés par le boulot mais que je les ramène de chez moi… Le stylo orange… Ttttt.. il est à moi !)

    je retiens le stylo orange!!! et il faut que je me fasse pousser les cheveux!!!

Leave a Comment

Robot or what? *