10 ans après (2)

Il y a quelques jours j’ai publié un billet où je donnais des nouvelles de M, 10 ans après! Sans lien de cause à effet, j’ai été terrassée par le COVID dans la foulée (je sais, je devrais dire la COVID mais qui le dit?)

La semaine suivante, c’est B. et C. qui l’ont chopé, sachant qu’E. l’avait eu la semaine précédente. et cette semaine c’est J. Seul N. passe entre les gouttes mais pas entre les autotests, à croire que 20h de maths et 20h de physique par semaine sont un bon répulsif à Covid. Mais aujourd’hui, parlons de C.

C., a (presque) 24 ans, et elle est presque diplômée.

En CM2 elle avait fait un exposé devant sa classe sur la grossesse et l’accouchement, en empruntant du matériel de cours de préparation à l’accouchement à mon amie Lo, sage-femme si présente lors de la naissance de BB5 puis des jum’s. 14 ans plus tard, Coline finira sa formation par un dernier stage dans la maternité où elle est née, et où Lo travaille. C’est un parcours magnifique, et qui a tellement de sens.

C. est généreuse de ses expériences, de ses rencontres, de ses apprentissages, de ses questionnements, et je pense que le niveau de connaissance de ses frères et sœur sur les sujets de la maternité, de la féminité, de la sexualité est largement au-dessus de la moyenne. Et comme si C. courait après le temps elle garde des petits nourrissons la nuit pour soulager des parents, est ouvreuse dans un théâtre, encadre des scouts et forme des responsables tout en conceptualisant son mémoire de fin d’études.

Elle sait faire des piercings et cherche des oreilles dispos, s’essaie au tatouage, a mené des projets de broderie géniaux pendant le premier confinement, customise des fringues, et a réalisé des bricolages en pâte fimo pendant son covid. D’ailleurs, en images, c’est par ici!

Je dois reconnaître que si nous avons fait des pas de géant dans l’organisation de la maison en terme d’écologie, de changements dans la manière de nous nourrir ou de nous habiller, c’est sûrement grâce à C. qui nous aide à agir différemment, avec conscience, et c’est chouette!

C. a évidemment plein de projets, et partira l’an prochain à Mayotte pour un premier poste de sage-femme. Un défi à relever, pour apprendre son métier loin des maternités d’Ile de France, dans un hôpital où le nombre d’accouchements quotidiens et la précarité remettront en balance ses pratiques, rebattront les cartes de l’accompagnement des femmes qui est si essentiel pour elle, et qui l’aidera à construire un projet de vie qui lui ira bien, à elle, parce que c’est elle qui le choisira. Il sera fait de voyages, de rencontres, d’apprentissages, avec un diplôme qui lui permettra d’exercer son métier quand elle voudra, où elle voudra.

Avec la famille et sa fratrie comme point de repère, de confrontation, de lâcher-prise, de soutien et de ressourcement. Pour toujours.

7 Comments

  1. On a très envie de connaître C. en te lisant;
    Partir à Mayotte, quelle formidable aventure elle s’offre ! Je lui souhaite de poursuivre son chemin avec autant de détermination qu’on en sent dans ton texte pour les prochaines années.

  2. Le monde gagnerait a avoir plus de C.!J’ai animé un atelier de co-dev avec des personnes de Mayotte l’autre jour. C’était tres interessant

  3. Merci pour ton blog ! C’est toujours un plaisir et une joie de te lire.
    Cela fait longtemps que je tenais à te donner une information que C. ne connaît peut-être pas et qui pourrait l’intéresser pour son métier, d’autant plus quand je lis que tu écris : « l’accompagnement des femmes qui est si essentiel pour elle ». Je suppose que les études de sage-femme en France ne mentionnent pas l’accouchement à domicile, car le lobby des obstétricien est puissant par chez nous. Mais clairement, si C. a besoin d’humanité dans son métier, elle pourra pianoter dans un moteur de recherche les notions ci-dessous, et découvrira de nouvelles façons de le concevoir. A moins qu’elle connaisse déjà tout cela ? Alors c’est heureux car elle peut faire ses choix en connaissance de cause. Voici les mots-clés : accouchement à domicile (AAD), maison de naissance (il y en a très peu en France), accouchement en plateau technique, accouchement physiologique, accompagnement global …
    Bonne continuation à toute la famille !

  4. Bonjour Cécile, j’avais posté un message il y a peut-être deux semaines, et comme je ne le vois pas, je voulais juste savoir si tu l’avais bien reçu et choisi de ne pas le poster, ou si tu ne l’as pas reçu car il y a peut-être eu un bug. Merci d’avance pour ta réponse et bonne continuation !

Leave a Comment

Robot or what? *