Un repas par jour et par enfant

toque-de-cuisinier-coton-blanc

C’est le nouveau régime… Et ça suffit bien. Marre de passer autant de temps dans la cuisine. Marre de la malbouffe et des prix exorbitants de la viande. Marre des fruits sortis des chambres froides, des nectarines balles de tennis qui pourrissent ou ne mûrissent jamais. Marre de ce lave-vaisselle qui se remplit plus vite qu’il ne se vide. Marre des services qu’il faut organiser pour que chacun participe. 

Ok, je risque une dénonciation, une rébellion familiale, une baisse des allocations.

J’arrête de raconter n’importe quoi. Même s’il y a un peu de vrai quand même. Surtout sur les balles de tennis.

A chaque rentrée, j’essaie d’en profiter pour changer un peu les habitudes. Chacun reprend un nouveau rythme, de nouvelles activités, de nouveaux horaires. Mon souhait est toujours le même: essayer de trouver des moments pour chacun des enfants, pour papoter, se raconter des choses, sentir l’humeur et le niveau du moral, ou tout simplement pour faire des choses ensemble.

Entre le (nouveau) rythme de travail, les (nouveaux) rythmes scolaires, les (nouveaux) horaires sportifs, il y a moins de conduites, moins de temps libre, moins de temps tout court.

Mais il y a quelque chose d’absolument imparable, tous les jours: le repas du soir. Impossible de le zapper. J’ai donc proposé aux enfants que chacun prépare le dîner avec moi le soir, à tour de rôle, en fonction de leurs disponibilités, de leurs devoirs etc. A 2 dans la cuisine pour préparer le dîner.

J’ai cette règle que j’applique toujours: le repas ne doit pas mettre plus de temps à être préparé qu’à être consommé. 

La semaine dernière, à part un soir, ça a plutôt bien marché. Il y avait un enfant avec moi pour chaque repas, week-end compris. Bon, ce qu’ils ont préféré, c’est hacher de l’ail. Ou découper des pommes de terre en cube. Ahhh oui faire des lasagnes aussi. 

A nous de trouver des menus qui en plus leur apprennent à faire la cuisine…

9 Comments

  1. C’est effectivement une chouette initiative (comme tu en as le secret !!), surtout qu’ils ont tous l’âge de mettre la main à la pâte (ok elle était facile celle la !!).
    Le titre était bien choisi, j’ai cru que tu les avais mis à la diète !!!!
    Ps : « ce » lave vaisselle, c’est plus mieux 😉

  2. Ce soir, j’ai appelé dans l’escalier « qui veut faire à manger avec moi ? ». La collégienne est venue, elle m’a raconté sa journée au collège pendant qu’elle épluchait le concombre, je préparais le melon, on a ajouté des pâtes (restes du WE), de la fêta et hop, grande salade fraiche que tout le monde a adoré. Comme je m’étais consacrée aux petits pour les devoirs, ma grande avait bien saisi l’opportunité du moment en cuisine… et c’était bien agréable de ne pas être seule à préparer à manger 🙂

  3. C’est la première fois que je laisse un commentaire alors que ça fait plus d’un an que je vous lis. Cette fois j’ai envie de mettre mon grain de sel parce que la cuisine avec les enfants j’adore!!! J’ai des garçons gourmands alors ensemble on fait des pizzas, des croque-monsieur, des blinis qu’on peut agrémenter salé ou sucré c’est eux qui prépare les lanières de jambon, de bacon etc. Il y a aussi les feuilletés saucisses qu’on fait à l’apéro mais grandeur saucisse. Ca fait joli et c’est tres bon avec des crudités à cotés… et tout ça ne met pas plus de 10 minutes de préparation… Voilà! j’espère que tu auras aimé le menu…

  4. Pareil, j’adore cuisiner avec ma grande de 3 ans. Bon la cuisine ressemble plus à rien ensuite, mais j’aime ce moment de complicité. Mais depuis la naissance de son petit frère (deux mois), j’ai moins de temps pour ça, va falloir que je le refasse 🙂

  5. Fidèle lectrice sans jamais laisser de commentaire j’avoue, mais là, je dis mais « comment n’y ai je pas pensé plus tôt? ». Après lecture de l’article, je l’ai proposé à ma tribu hier au soir au moment du repas et ils ont été d’accord pour tenter l’expérience…que je commence dès ce soir. Merci encore et bonne journée.

Leave a Comment

Robot or what? *