Un brin de bonheur #10dumois

C’est parce que je participe au projet #10dumois que ce billet est là, aujourd’hui. Parce qu’on est le 10 du mois et que j’aime l’exercice imposé… auquel je peux déroger (merci Avril)

Je ne suis pas du genre à voir systématiquement le verre à moitié vide, je suis plutôt du genre inverse, parfois à l’extrême: relativiser, rationaliser, tourner en dérision, trouver la dose d’humour nécessaire pour avaler la pilule plus facilement, me dire qu’il y a toujours pire ailleurs, que « demain est un autre jour », que « la nuit porte conseil », « qui dort dîne » et « comme on fait son lit on se couche ».

La totale pour que la charge soit un peu moins lourde à porter, le poids des responsabilités un peu moins pesant sur mes cervicales et mes lombaires.

Ah oui, ma préférée, c’est qu’ « il en faut peu pour être heureux ».

Alors le soir, quand je me couche (oui c’est le meilleur moment de la journée, tous les jours) je ne m’endors pas sans avoir réfléchi non pas au brin de bonheur de la journée, mais aux 3 brins de bonheur. Ces trois trucs qui forcément sont arrivés dans la journée et qui ont rendu la journée plus belle, plus douce, plus heureuse, plus riche, plus drôle, plus soft.

C’est un exercice plus facile certains jours que d’autres… Mais à force de le faire, ce n’est pas un brin, 2 brins, 3 brins mais un bouquet que je m’offre.

Chaque jour.

Et il faut bien un verre à moitié plein pour poser ce bouquet quotidien.

12 réflexions au sujet de « Un brin de bonheur #10dumois »

  1. J’ai commencé ça en janvier. Et puis au fil des jours j’ai relâché c’est vraiment pas facile de trouver 3 choses dans certaines journées…

  2. je fais pareil : au moins Une chose positive dans la journée ou 2 ou 3 .. et bien il y en a Toujours au moins Une .. et c ‘est chouette de se coucher en y pensant ! Merci , Cécile , pour tes billets toujours si justes et pleins d’empathie ..

      • oh comme c ‘est gentil ! je vais bien ; je pense à mon départ à la retraite à la fin de l ‘année , et à remplir ma vie autrement , sans les contraintes et le stress du
        travail .. Je respire , suite à l’immense péril écarté le 7 mai , au moins pour 5 ans . Prends soin de toi , Cécile et de ta si belle famille , je t ’embrasse !

        • la retraite? mazette, plein de liberté retrouvée et de jolis projets à imaginer… et bien sûr le temps de venir me rendre visite 🙂 (vraiment, si l’occasion se présente, fais moi signe, je serais super touchée)
          oui les dernières semaines ont été compliquées, j’espère que celles à venir seront prometteuses.

          Prends soin de toi

  3. On se dit que c’est difficile de trouver 3 petits (ou grands) bonheur dans la journée. J’ai eu du mal à me plier à cet exercice parce que j’attendais de ressentir un « grand » bonheur pour me dire que c’était un moment à garder en tête, à noter dans mon carnet.
    Et puis, petit à petit, j’ai appris à reconnaître ces moments. Ce sont parfois des petits riens, un oiseau qui chante, le soleil qui perce au travers des nuages, la main de mon fils dans la mienne, entendre mes enfants rire, être dans les bras de mon mari…
    Alors s’endormir en pensant à tes bonheurs, c’est une très belle idée pour faire de beaux rêves après.

  4. Merci pour ce joli message. Je me laisse porter et je ne me suis jamais posé la question des petits bonheurs mais je trouve l’idée excellente ! A mettre en pratique dès ce soir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Robot or what? *