La grosse bête

 

Un lundi soir comme beaucoup d’autres…

avec un conseil de classe en plus, mais aussi un aller-retour à la piscine à l’heure du dîner pour chercher Basile, une lessive à plier, et aussi un pique-nique à préparer pour la sortie de fin d’année du mardi pour Noé, et la fameuse table de 4 qui ne rentre pas dans la cervelle d’Elise.

Ouf, à 20h30, Elise et Jonas sont couchés. Noé est allongé dans son lit avec un livre. Basile va attaquer son dîner. Maël va se replonger dans ses cartes de géo, ben oui, il a un bac à passer. Pap’s se remet d’un badminton. Coline est sur l’ordinateur.

Je me prépare à aller dîner avec Basile. Rapide tête-à-tête du lundi soir. Un coup d’oeil par la fenêtre et je vois la bête. Une petite masse qui bouge dans le jardin. Je pense à mes citadins d’enfants. Une bête, une vraie, vivante… Non, pas un chevreuil ou un sanglier. Nous sommes citadins. Mais une bête quand même.

Branlebas de combat. Je pousse un cri: « y’a une bêêêêêttteee dans le jardin! » Et nous voilà tous les 8 dehors. Elise, Jonas et Noé ont jailli de leurs lits et couru pieds nus dans le jardin. On a filmé la bête, on a essayé de ne pas lui faire peur, elle s’est posée au pied d’un arbre, puis s’est mise à courir. Saviez-vous que ça court vite, ces bêtes-là?

Ensuite, on a décrété qu’on l’avait assez vue. Alors on est rentrés. Elise et Jonas se sont recouchés avec les pieds humides et bien excités, Noé s’est lavé les mains parce qu’il avait touché la bête et puis il est retourné bouquiner.

Nous, on est allés dîner. Avant il a fallu le réchauffer. Mais on avait vu la bête.

Ce matin, Jonas a demandé: Savez-vous comment font 2 hérissons pour s’accoupler?

Réponse en commentaire mercredi soir…

Edit du mercredi soir: En faisant très très attention! Mais il y a eu d’autres propositions plus scientifiques sur la page Facebook du blog!

 

24 Comments

  1. Quand j’ai habité sur le campus de Nanterre j’en voyais plein le soir !!! Tes enfants n’ont plus qu’à devenir étudiants à Paris X 😉 !

  2. ah et sinon : si je fais confiance à Jonas pour trouver comment les hérissons s’accouplent sans se piquer, j’ai un p’tit cadeau pour lui par contre :

    http://www.youtube.com/watch?v=7vJLiw-uOYM

    (la vidéo est très chouette mais super longue par contre mais il y a moyen de l’accélérer un peu dans les paramètres de la vidéo, pour aller encore plus vite je crois qu’il va falloir aller chercher Mael 😉 !)

    1. incroyable! En fait, je découvre qu’au Canada on peut les domestiquer, là où en France c’est interdit. Mais on va en prendre soin dans notre jardin, parce que c’est original quand même.

  3. on voit la bête à la maison aussi , enfin c’est plutôt le chien qui les trouvent !
    la première fois il a hurlé , oui , oui un chien çà peut hurler !

    j’adore les enfants qui se lèvent pour la voir !

  4. que j’aime ces petits billets en tout genre sur ton quotidien un vrai bonheur ! 🙂 Bonne journée à toi Cécile

    Pour le sesque chez les hérissons : le mâle attends que madame couche ses pique sur son dos lui grimpe dessus fais sa petite affaire en s’agrippant à ses côtes piquante et en lui mordant le coup ( un romantique ce hérisson !! )et en avant Guingamp une bonne trentaine de jours plus tard une petite portée de 4/5 mini hérissons.
    Reste d’un exposé sur les hérissons fais en 47me si mes souvenirs sont bons :p

  5. je suis écroulée de rire devant mon ordi en voyant cette petite bestiole ! je savais pas que ça courait aussi vite un hérisson !!

    faudra que je te montre une photo des cafards qui cohabitent avec nous, notamment celui qui a séjourné 2 semaines dans ma salle de bain, me faisant un petit « coucou » de temps à autre : 10 cm au garot (minimum !) !!!
    il a fini hier sous la claquette experte de Monsieur (de tout temps, l’Homme a chassé… !)

  6. ha trop mignon. Un hérisson j’en ai un à la maison. Au Québec, il n’y en a pas à l’état sauvage. On peut les avoir en animaux de compagnie. Si vous voulez le revoir souvent, mettez lui des croquettes pour chat.

  7. Comme j’ai dit dans facebook, j’ai eu 5 hérissons l’an dernier sous des feuillages ( le père, la mère et 3 bébés) . Cela m’impressionnait et je les ai donné à mes voisins!! Mon petit fils voulait en garder un, mais en appartement hummm!! Je ne savais pas que cela courait si vite aussi!

    1. en fait, c’est interdit de les apprivoiser (en fait, ça me va bien). 5 c’est dingue! en fait comme notre jardin est clos, je vois mal comment il pourrait aller ailleurs… mais il a de la place pour se cacher.

Leave a Comment to Claire-Marie Cancel Reply

Robot or what? *