Ranger sa chambre, c’est revisiter 15 ans de souvenirs

La mouette, dans sa chambre depuis... toujours

Maël m’a demandé de l’aider à ranger sa chambre ; Oui à 15 ans, il a de temps en temps besoin de sa maman pour ranger sa chambre.

Parce que même à 15 ans, ce n’est pas facile de décider de jeter des souvenirs à la poubelle. Enfin si, un brouillon de devoir de maths. Mais un flyer pour une soirée qui date d’il y a 2 ans, un sac Abercrombie (mais si, « Mam’s », il vaut quelque chose, il a des lanières en tissu!), un ticket de caisse de MacDo, un stylo qui ne marche plus, des billes de cartouches d’encre, un drapeau breton planté sur une crêpe dessert mangée en 2008 pendant les vacances en Bretagne…

Pour faire du tri vertical, il faut parfois se faire violence; fermer les yeux et se dire qu’on ne peut vraiment pas tout garder.

Tout seul, je pense qu’il ne l’aurait pas fait. Plutôt que de se faire violence, tous les 2, nous avons pris beaucoup de plaisir. Nous avons pris plaisir à nous souvenir ensemble d’épisodes passés à l’aide de ces objets jamais triés, machinalement posés sur un bureau ou enfouis dans un tiroir. Et puis on a gardé une boite pour ses trésors, ceux que l’on n’expose pas, mais qu’on aime retrouver, regarder, toucher.

En rangeant sa chambre, il en a profité pour déplacer les meubles, réorganiser l’espace, changer les posters, accrocher de nouvelles photos, c’est comme s’il s’était réinstallé, qu’il prenait ses marques dans un nouvel espace plus adapté à sa vie d’aujourd’hui, et c’est bien.

De ces 15 ans de souvenirs il a gardé en plus de sa mouette 2 souvenirs qui me touchent vraiment:

La broderie de sa naissance:

Sa première paire de Superga, « pour l’offrir un jour à mon fils » 

Mercredi, j’ai passé un vrai bon moment avec mon grand Maël.

18 Comments

  1. C’est de saison chez vous les déménagements alors.
    Je ne sais pas d’où tu tires toute cette patience. Si je fais un truc avec l’un, j’ai les deux autres qui me tirent le pantalon et le bras (droit), dans deux directions opposées. Ce sont des aspirateurs de temps, d’énergie, de sommeil…

    1. Hum je choisis des moments où Pap’s est là.
      Et puis c’est chacun son tour… Maël a su être patient quand je m’occupais des petits, je peux à nouveau lui consacrer un peu de temps.
      Mais c’est vrai que ça demande un peu de patience 🙂

  2. Nous avons changé de région il y a 3 mois, ce « grand » déménagement a été l’occasion de faire beaucoup de tri et aussi de retrouver de petits souvenirs. J’avais mis A. (3 ans) à contribution pour faire ses cartons et lui apprendre aussi que parfois il faut savoir jeter : cailloux, bâtons, feuilles d’arbres… que de trésors cachés !!!
    En tous les cas, je trouve ça cool qu’à 15 ans, il « ose » demander de l’aide à Maman… j’espère qu’avec les miens ce sera pareil !

  3. Alors là je suis admirative !! Ici face à mon ultimatum de rangement j’ai eu droit à un « j’ai pas le temps range toute seule tu peux jeter tout ce que tu veux ! » ….. :(((((

  4. rho!! la mouette
    mon fiston chaussant su 43 affichant 16 ans et compteur et inscrit en auto ecole ….avait la meme !!mais disparu au gres de trop nombreux déménagement….là il doit absolument trier 5 ans de fringues….et dans qq mois il change de piece pour sa chambre!!??? va falloir passer par la case nostalgie et…bonne idée la boite a souvenir pour garder sans voir au quotidien merci ! pour ce moment de grâce a mael

  5. Ca remue toujours les tripes je trouve de remuer les souvenirs… Mais les enfants s’émerveillent aussi beaucoup de nos propres souvenirs qu’ils découvrent au travers des feuilletage d’album photos par exemple (ceux où ils apparraissent bébés et où ils ouvrent des grands yeux affolés : « c’est mooouuuaaaa ce truc ???? »)
    quand au rangement des chambres … Je n’ai encore pas trouvé d’autre solutions que la menace ultime du sac poubelle pour faire avancer les choses ….
    Félicitations pour la nouvelle présentation, elle est topissime …

  6. Avec mon grand nous avons également ce cérémonial au moins au fois par an. J’ai parfois l’impression que c’est un gros câlin dans la douceur du passé. Ca fait du bien à tout le monde. Bravo pour la boîte à souvenirs qui ne se montre pas mais qui réchauffe le coeur.

Leave a Comment

Robot or what? *