Nos (vos) meilleurs biscuits de Noël

Bredele – 8alamaison

Une des traditions de Noël que je préfère est celle des biscuits. En Alsace on les appelle les Bredele. Quand nous habitions en Alsace, j’ai découvert que des amies en faisaient 10 à 12 sortes différentes, et les stockaient dans des boîtes métalliques ce qui permettait d’en manger pendant toute la période de Noël. A chaque visite, on préparait une assiette avec un joli mélange des différentes sortes de Bredele. Avec un thé ou un vin chaud, que du bonheur. Et une odeur de Noël unique.

Je vous propose de participer à un livre de recettes virtuel de nos meilleures recettes de Bredele de Noël. Le principe est simple. Une recette et une photo. Soit vous me les envoyez par mail et je les mets sur ce billet, soit vous faites un billet « Nos meilleurs biscuits de Noël » sur votre blog avec un lien ici vers chez vous en commentaire, et chez vous vers ici.

Petits gâteaux de Noël à la cannelle

Bredele cannelle – 8alamaison

Préparation: 30 minutes. Repos: 24H. Cuisson: 15′. Four: 180° (6)

Ingrédients: 500g de farine, 250g de sucre, 250g de beurre, 3 oeufs, 1 CS de cannelle, 1 zeste de citron, 1 jaune d’oeuf.

Mettre la farine en fontaine, ajouter le beurre coupé en morceaux ainsi que la cannelle, le sucre, le zeste et les oeufs. Mélanger du bout des doigts et former une pâte souple. Laisser reposer 24H. Le Lendemain, étaler la pâte à 1/2 cm d’épaisseur et découper à l’emporte-pièce. Mettre sur du papier sulfurisé sur des plaques, dorer au jaune d’oeuf et cuire chaque plaque 15′ environ.

Meringuettes aux amandes

Meringuettes – 8alamaison

Préparation: 15′. Cuisson 1h00. Four 120° (4)

Ingrédients: 3 blancs d’oeufs, 150g de sucre en poudre, 125g d’amandes éffilées.

Battre les blancs d’oeufs en neige super ferme avec une pincée de sel. Vers la fin, ajouter le sucre en poudre et continuer à battre. A la cuillère en bois, incorporer délicatement les amandes effilées que  vous pouvez faire griller à la poêle avant. Sur une plaque avec su papier sulfurisé, faire des petits dômes avec 2 petites cuillères, en les espaçant un peu. Mettre au four. Une fois refroidis, zouuu dans la boîte pour qu’elles se gardent longtemps.

Si vous voulez utiliser une poche à douille (ou un sac congélation coupé au coin) il faudra mettre les amandes après, hein? Comme ça cuit doucement mais sûrement, si vous faites une journée biscuits de Noël, on peut finir par cette recette, avec les blancs des oeufs dont le jaune a servi à dorer les autres.

Schwowe Bredele (recette familiale de 1929)

photo-2
Schwowe Bredele in progress – 8alamaison

 

Préparation: 20 minutes pour la pâte. 24h de repos. 1 heure 30 pour préparer les biscuits et cuisson (quand ça dépote)

Ingrédients: 500g de farine, 250g de beurre bien ramolli, 250g de sucre, 250g d’amandes moulues, 2 oeufs. 1 zeste de citron, 1 zeste d’orange. Cannelle (moi j’en mets 2 cc).

Tout mélanger, sauf les oeufs. Bien frotter entre ses doigts (ça vaut le coup d’enlever les bagouzes avant). Rajouter les oeufs et pétrir à la main, longtemps. Quand la pâte est bien homogène, former une boule et la laisser reposer toute une nuit au frais.

Etaler la pâte très finement, avec un rouleau fariné, sur une surface farinée. Faire des formes avec des emporte-pièces, les peindre au jaune d’oeuf. Et les faire cuire au fur et à mesure, 10 à 15 minutes, dans un four à 180° (6). Quand la pâte se ramollit à température ambiante, elle colle de plus en plus (merci le beurre). Donc ça vaut la peine de la remettre au frais entre 2 fournées. 

photo-3

Grosso modo, avec ces quantités, on en fait 6 plaques, environ 200 biscuits, c’est ce que nous avons fait aujourd’hui. Donc je n’ai pas 6 plaques, j’en ai 2. 

2 options:

– je découpe 6 feuilles de papier sulfurisé que je recouvre de biscuits au fur et à mesure de la découpe, et je fais cuire tout d’un coup, à la chaine. C’est la technique adoptée aujourd’hui.

– Je découpe 2 feuilles de papier sulfurisé (elles peuvent servir plusieurs fois, économie, économie). Pendant que l’une cuit, nous préparons l’autre. C’est assez sportif, il faut tenir le rythme, parce que le four chauffant, ça cuit de plus en plus vite, ou bien nous ralentissons?

 

15 Comments

  1. Je n’ai pas de photo mais ça ressemble beaucoup aux tiens, la couleur variant avec les variations car nous partons toujours de la même recette mais on change l’épice ou/ la farine à chaque fois et c’est ça qui est merveilleux :
    100g de sucre (sucre de canne bio c’est encore mieux et les gateaux sont bien tout dorés)
    200g de beurre (chez nous du beurre salé au grains de sels – c’est un petti plus)
    300g de farine (et là on s’amuse à mettre de la farine de chataine( notre préférée) de 100 à 300g sur les 300g suivant l’envie, ou de la farine de sarasin dans les même propostion ou alors de la farine d’amande de 100 à 200g sur les 300 sinon trop friable)
    et une grosse cuillère de canelle ou de graine de vanille (parfois la moitié de la pate avec l’un et l’autre avec l’autre ou nature)

  2. Quand je passe noel avec ma famille allemande, en gros un an sur deux, je me regale avec tous ces biscuits, mais je suis bien incapable de faire pareil, surtout par manque de temps, mais c’est vrai que ca donne une autre dimension a noel. En Allemagne, ca va avec tout le reste: les decos, les lumieres, les chants, et meme la lecture de la bible! C’est vraiment traditionnel, je suppose qu’en alsace, ca doit etre un peu dans le meme genre!

  3. Ah, les gâteaux de noël… ayant grandi en Allemagne, je ne peux pas m’en passer et je ne saurai choisir lesquelles je préfère. C’est la variété et la différence des textures et arômes qui m’enchantent – et qui me font même me lever à 5 heures certains jours car entre les enfants et le travail il faut quand même trouver le temps de les faire.
    Le dimanche c’est atelier de gâteaux en famille, même la plus jeune qui n’a pas encore deux ans adorent décorer les gâteaux aux perles multicolores…

  4. Alors, ça va être un com super inutile… J’assume !
    Pas de recettes à partager (en revanche, je vais zieuter avec plaisir celles-ci…)
    Juste pour dire que j’ai eu la joie de venir travailler quelques jours à Colmar et le hasard a fait que j’ai pu rencontrer Christine Ferber (et même papoter avec, dans son laboratoire)… hû ! suis une vraie midinette ! Une vraie fan, j’ao adoré et je suis repartie les bras plein de petits cadeaux, dont ces fameux sacs de petits gâteaux ! à mourir !!!!!!

  5. Trop sympas tes recettes : y’a juste que ma pépette est allergique aux amandes, tu sais par quoi je pourrais remplacer la poudre d’amande dans ta recette de 1929 ?

  6. J’adore les Spritz, mais c’est plus que casse-pieds à faire à la poche à douille… (3 jours à souffrir du poignet la dernière fois), donc j’ai remisé ma recette en attendant qu’une bonne âme m’offre la machine spéciale.
    Sinon, pour les courageuses :
    Ingrédients:
    * 400g de farine
    * 2 œufs
    * 125 g de sucre dont 1 sachet de sucre vanillé
    * 250 g de beurre
    * 1 pointe de couteau de levure chimique
    * 100 g de poudre de noisettes (ou amandes/noix coco)
    Préparation:
    PREPARATION
    Blanchir le beurre avec le sucre.
    Continuer à battre en rajoutant les œufs un à un, puis la farine petit à petit.
    En cours de rajout, incorporer la levure et ensuite le sucre vanillé.
    (Perso, je mets tout au robot et je ne m’embête pas).
    Quand la pâte est lisse, finir par rajouter la noix de coco, ou la poudre d’amande ou de noisette ou l’extrait de vanille.
    Lorsque la pâte est prête, la passer sans attendre sans la douille large (ou la super machine spéciale).
    Faire des biscuits de la forme que vous voulez et d’une longueur d’environ 10 centimètres.
    Enfournez environ 10-15 minutes (14 minutes, 15 la première cuisson) à 180° (préchauffer à 200°, passer à 180° à la première cuisson). Surveiller la cuisson : les biscuits doivent avoir une couleur claire et non pas brune.

  7. Ils étaient très bons 🙂 merci pour le colis du swap et les petits biscuits ! Je ferai un article pour le swap dans les prochains jours… Non, on ne se connaissait pas, mais depuis le swap je te suis dans l’ombre ! Bonnes fêtes de fin d’année.

    1. ohhh ton message me fait super plaisir; Ton colis était aussi plein de super attentions, j’ai pris beaucoup de plaisir à l’ouvrir (et à lire). On a démarré l’origami, et les sablés aussi. merci encore, Thalie 🙂

Leave a Comment

Robot or what? *