Mes enfants sont des geeks

  Mr-and-Mrs-geek

Normal…

Oui enfin bon, ils vivent avec leur temps, hein? Nous n’avons jamais eu de consoles de jeu à la maison, ni DS, ni PSP, ni XBox. Trop chères, trop addictives, trop persos, nécessitant de fliquer, réguler, interdire, contrôler etc. Et puis c’est sympa de jouer chez les copains à des jeux qu’on n’a pas à la maison.

Mais vivre avec son temps, c’est aussi pouvoir accéder à un ordinateur, et à une tablette, et à la Wii, et un jour à un téléphone portable, un Ipod, ou un smartphone. C’est aussi communiquer avec ses amis et sa famille via les réseaux sociaux, c’est utiliser snapchat, ou what’sapp, publier sur Instagram, avoir un compte Twitter. C’est faire des selfies et des duckfaces. Tout cela est plus que normal tant que c’est fait dans la transparence, et dans

Pour moi un compte Facebook c’est à 13 ans, et pas avant, parce que c’est la règle de Facebook. Et puis c’est accepter de m’avoir comme amie. Ma daronne est mon amie sur Facebook. Et ben oui. Quand ils se sont inscrits, le jour de leurs 13 ans, on a fait ensemble les paramétrages de leurs comptes, on a parlé de confidentialité, de photos, des groupes, des pages, des amis, des connaissances. Je ne publie pas sur leur journal, je ne commente pas, je ne like rien. Je suis transparente. Mais je suis leur amie et pendant les premiers mois, je vais faire un tour régulièrement.

i-geek

Une amie me racontait récemment que sa fille avait créé un double profil Facebook alors que ses parents lui avaient autorisé le premier, et n’allaient pas vraiment dessus. Je n’ai pas pensé à lui demander pourquoi, à son avis, elle avait eu besoin de créer un autre profil. Pour braver l’interdit, transgresser, repousser une limite… mais laquelle?

Etre geek, oui, je sais comme c’est addictif. Je sais comme c’est impossible de se concentrer avec le gzzzzzz du vibreur à chaque notification, le ding des sms, et le petit oiseau de Twitter qui s’affiche en haut à gauche. Je sais comme c’est compliqué de poster une blague pourrie sur FB et de ne pas être aux taquets pour suivre les potentiels LOL, MDR et autres Hiiiii et Uhhhhhh. Le seul moyen pour y échapper, c’est de ne pas avoir l’outil avec soi. Même si au lycée, je suis moins intransigeante sur le sujet, je le suis pendant les années collège. l’Ipod reste dans le salon pendant les devoirs, et surtout… le soir. Les appareils ne vont pas dans les chambres le soir. Parfois je relâche l’attention mais manque de chance…

grillé

Je suis geek, donc je grille rapidement l’ado-rable qui a transgressé. Et ça me fait plutôt rire. Parce que transgresser, c’est aussi grandir. Et cela me donne des arguments pour ré-expliquer l’addiction, le sommeil, les dangers du net, blablabla. Ils préfèrent laisser les Ipod dans le salon plutôt que de se prendre un discours maternel!

je n’ai encore jamais eu à couper le wifi!

Le téléphone portable c’est à l’entrée en seconde. Ou à la fin de la 3ème. Ils sont les derniers dinosaures à vivre sans portable. mais à 5 euros le forfait mensuel, en 4 années de collège où ils n’en ont pas, j’ai économisé les 250 euros qui permettront de leur offrir un chouette portable, pour devenir un geek qui se respecte. Je finance un forfait à 5 euros, non bloqué. La règle est la suivante: Tout dépassement de forfait occasionnel m’est dû. Tout dépassement de forfait répété entraîne le paiement intégral du mois par le récidiviste. C’est la règle, et nous n’avons jamais dû appliquer la règle N°2. Ouf.

Pour l’ordinateur, il y a plein de moyens pour donner progressivement la main aux enfants. L’ordinateur est fixe est il est dans le salon, à la vue de tous.

Pour maitriser le temps passé, il y a des petits softs à installer qui permettent de réguler un timing pour chaque session, ou bloquer l’accès par un mot de passe, ou mettre du contrôle parental. J’ai choisi de mettre un mot de passe sur l’ordinateur. Donc, pas d’accès à l’ordinateur si je ne suis pas à la maison.

Ils ne l’ont pas encore trouvé, sinon je le changerai. J’ai maintenant fait sauter le contrôle parental parce que je passais mon temps à intervenir, je n’ai jamais trouvé le bon réglage. Par contre les enfants savent qu’ils ont interdiction de supprimer l’historique Internet. Sinon, c’est qu’ils sont allés sur un site et qu’ils préfèrent que je ne le sache pas. Et de temps en temps je vais sur l’historique et je clique pour voir leurs sites de jeux. Ou encore, je m’installe à côté d’eux pour les regarder jouer. Même si ça ne m’intéresse vraiment pas de voir des petits bonshommes qui se déplacent, ou des dragons qui combattent, ou des voitures qui roulent à toute berzingue. Mais ça fait partie du jeu je crois.

Avec quelques années de recul, et pas encore beaucoup, je pense que le seul moyen de suivre un peu ce qui se passe c’est de s’y coller. Parce que ça va super vite. S’y coller, c’est savoir un peu de quoi les enfants nous parlent quand ils parlent réseaux sociaux et applications smartphone. S’y coller, ça veut dire pouvoir parler avec eux de leurs centres d’intérêt sur Internet et savoir un peu comment ça marche et ce qu’ils y font. Tant qu’il y a la confiance, finalement, tout va bien. Mais que se passe t’il quand nos ado-rables s’enferment pour ne communiquer qu’avec leurs amis via les réseaux sociaux? Je n’en ai pas l’expérience.

Je n’ai pas peur d’Internet, je ne hurle pas devant les potentiels dangers du net, des réseaux sociaux qui savent tout de moi, exploitent tout de moi, et peuvent utiliser ce qu’ils savent de moi. Si tel est le cas, ils ne peuvent utiliser que ce que je leur donne. Rien de plus. Mais peut-être tout. Photos incluses. Et pour très longtemps. Je le sais. Et c’est ce que je transmets à mes enfants.

calm_geek_geek_on_pau87x

9 Comments

  1. J’adore ton article …Et je me retrouve dedans !!!
    Un ado-rable , et une pré ado-rable à la maison !!
    Les discussions sur le portable au collège, nous en avons eu, en avons encore et je pense en auront encore dans les mois à venir ….
    Car comme chez toi le portable c’est au lycée et pas avant !!!!
    Le PC pareil un gros dinosaure à la vue de tous …et parfois sur les PC portable des parents …Et là pas de moyen de gruger ….on a aussi l’historique !!!
    Et comme toi, je regarde les jeux même si je n’y comprends rien et que ça les fait bien rire !!!! mais m’en fou ….je les surveille du coin de l’oeil et mon regard parfois critique, ils aiment bien aussi !!!
    Valou

  2. J’avais écrit des trucs sur mon blog à propos de l’usage des jeunes et du web parceque ça me gonflait d’entendre des vieux ou des technophobe dire n’importe quoi)
    Voilà les liens :
    Comment j’ai grandi dans la techno (ou comment on est même pas devenu stupide en ayant chacun un ordo perse et pour mon plus jeune frère dés 2-3 ans)
    http://cerveauraye.wordpress.com/2013/04/05/268/

    Les idées que j’ai eu pour rassurer les technophobes par rapport à facebook (ou autrement dit pourquoi je pense qu’on doit être sur fb avant 13 ans)
    http://cerveauraye.wordpress.com/2013/03/20/yen-a-qui-abandonnent-leurs-enfants-sur-facebook/

    Enfin j’avais rassemblé des trucs sur un scoop it (je faisais ça encore à cause des technophobes qui me hérissait le poil)
    http://cerveauraye.wordpress.com/2013/04/11/un-nouveau-scoop-it-est-ne-generation-z-et-reseau-sociaux/

    Il existe 2 sites vraiment intéressant sur le sujet parent 3.0 et ado 3.0

  3. Comme toi, Fb à 13 ans. Et être ami avec moi 🙂 PetitTonnerre a eu une tablette pour ses 13 ans aussi. Pas évident tous les jours de gérer le temps. Il faut jouer au gendarme, avoir l’oeil sur la montre mais bon ça me libère l’ordi 😉

    Le portable il pleurniche mais il attendra ! même s’il dit qu’il est le seul de sa classe !!

  4. A la maison ma préado-rable a un portable depuis la fin du premier trimestre de 6 ème, elle est externe et comme je travaille à la maison je flippais à chaque fois qu’elle avait 10 min de retard. Il y a un bon km à pied entre la maison et le collège dont une partie au bord de l’oise….bref c’est surtout pour me rassurer, elle n’en abuse pas. Forfait à 2euros, pour l’instant un seul dépassement pendant le séjour au ski, je pense qu’avec les cop’s elles ont essayé d’aller sur fb……… mais le soir , il reste dans la cuisine. Elle a un ordi portable fourni par le collège avec un mega controle parental qui coupe l’ordi à 21h et impossibilité de le rallumer avant 7h du matin………j’adore 😉 on peut changer les paramètres mais sa me va plutot bien. Elle va surtout regarder ses chanteurs préférés sur youtube et je consulte l’historique régulièrement. Le gnome a 10 ans donc il commence tout juste à s’interresser à internet, pour l’instant on fait des recherches ensemble sur vikidia. Comme j’ai eu une tablette pour mon anni, je pense que je vais l’initier un peu au tactile. Et notre choupinette decouvre les joies de la leapfrog, mais au bout de 5 min elle passe à autre chose.Bref la seule accro à l’ordi…………………c’est moi!!!!!!!!!!!!!!!

  5. Comme d’habitude, super article ! Mais cette fois-ci, il touche pile poil chez moi 😉
    Ici, on a Horaire-PC pour le contrôle parental et franchement, je le trouve super souple. C’est autant pour eux que pour moi, d’ailleurs. Car moi aussi, j’ai beaucoup de mal à décrocher 😉
    Mais je favorise surtout leur gestion. Là, plus de contrôle avec logiciel, c’est maintenant moi et eux !

  6. Merci pour ton article, simple, clair et précis, qui me conforte sur certains points et m’aiguille sur d’autres. Je pense effectivement que si on veut permettre à nos enfants d’être des jeunes responsables face aux nouvelles technologies, il ne faut pas leur interdire, mais ne pas non plus les laisser seuls face à ça. Les accompagner avec bienveillance, finalement, c’est ce qu’on peut faire de mieux !

  7. C’est vraiment l’Ipod qui doit rester dans le salon ? Pas l’Iphone ou l’Ipad ? Je croyais que l’Ipod était celui qui permettait juste d’écouter de la musique, mais je ne m’y connais pas si bien…

    Et merci pour ce post, il correspond à peu près à ma manière de voir, et il m’a fait prendre conscience qu’il va bien falloir que je m’inscrive sur facebook un jour, si je veux être « amie » avec mon grand. Moi qui avais si bien résisté à cette énième source de distraction…

  8. Bonjour Cécile,

    J’arrive très tard sur ce billet, vu que je ne te lis qu’en pointillé! Mais cela me permet d’aborder une question technique sur un truc qui nous pompe bien l’air. Chez nous aussi, interdiction de supprimer l’historique.
    Sauf…qu’avec l’application « Navigation privée » de google, que l’on ne peut plus désactiver depuis 2013, tout est remis en cause! Nous nous sommes aperçu, par un heureux concours de circonstance, que notre numéro 3, transgresseur par principe, n’efface effectivement pas l’historique mais passe en douce de temps en temps en navigation privée, ce qui ne laisse aucune trace ni des lieux visités, ni du moment, ni de rien d’ailleurs. Et le pire, c’est que si tu installes un contrôle parental, il est automatiquement désactivé quand tu passes en navigation privée (siiiii!).
    Comme le disait un monsieur sur un forum plein de messages de parents très ennuyés: « on dirait que google tient absolument à ce que nos ados matent du porno. Il paraîtrait que les génies de l’informatique peuvent bloquer ce truc. Question donc: as-tu déjà eu à affronter ce machin et par hasard, tu n’as pas un de ces petits génies dans ton entourage?
    Et sinon, je t’embrasse et je pense bien fort à toi.

Leave a Comment to kti Cancel Reply

Robot or what? *