Maroc #5 Essaouira

On a perdu 20 degrés en 2 heures et demie de bus… Il fait une vingtaine de degrés en début de soirée mais heureusement super Pap’s avait  demandé à chacun de garder une polaire à proximité (sous les 43° de Marrakech, ça nous avait fait marrer).


Khadija est là, elle nous attend et nous guide jusqu’au Riad. Nous passons les portes de la Medina, avec ses remparts orangés. Les rues commerçantes sont hyper animées, à l’abri du vent. on enchaîne les ruelles en suivant Khadija. Pas le temps de visiter le riad, khadija nous a préparé une tajine de légumes et du poulet aux olives. Un pur bonheur. Un thé à la menthe, l’habitude est maintenant prise; seuls Noé et Jonas résistent.

Découverte de la maison tout en hauteur sur 3 niveaux. 1 salle de bain et 2 chambres à chaque étage, et un puits de lumière au milieu. Les poutres sont peintes en bleu, comme le ciel d’Essaouira; du carrelage au sol. La déco est simple, dans le style marocain.

Première ballade du soir dans les ruelles qui s’animent à nouveau après la rupture du jeûne. Nous sommes dans le quartier du Mellah, ancien quartier juif, à la limite des remparts et en haut d’une des rues hyper commerçantes d’Essaouira. Premières rencontres avec un épicier, on se sent bien. Le vent est omniprésent, l’odeur d’iode également.

Première journée à visiter la Medina, prendre des repères, faire un tour sur la plage. Ou se trouve l’école de voile, ou fait-on les courses? Ou est le marché aux poissons?

Pendant que les enfants jouent sur la plage, on se fait un budget avec Pap’s, histoire de savoir où on va. Le restau, ce n’est pas pour tous les repas, hein? Kytesurf, périples, repas du soir (350 DH si Khadija nous prépare le repas du soir, et ça c’estvrai vrai vrai bonheur pour moi); Nous listons ce que nous voulons faire, pour ne pas passer à côté. Tout est dans les guides, il suffit de les lire.

Au Nord d’Essaouira il y a un supermarché, un seul. Pour s’y rendre, on prend une calèche. Dans la calèche, on met 8 personnes. ça tombe bien. La calèche ne va qu’au supermarché.  C’est quand même beaucoup plus sympa que de prendre sa bagnole, les bouchons et le parking souterrain. Le supermarché, c’est bien pour faire le plein d’eau, de lait, de laitages, de basiques. Sans porc et avec du fromage absolument hors de prix, il va nous falloir de l’imagination pour les sandwiches du déjeuner. On ajoute aux courses 6kg d’oranges pour les presser au petit-dej.

On rentre en fin de journée, du sable jusqu’au fond de l’estomac, le vent a soufflé fort toute la journée. L’iode rend les cheveux poisseux.

De nouveau un super dîner préparé par Khadija: boulettes de sardines au persil, légumes, sabre frit, pommes de terres, le tout épicé à souhait. Les enfants se régalent, vraiment.

Soirée tarot. Dodo tôt. Nous suivons les JO par Iphone interposé, c’est un peu frustrant les médailles sans les images.

 

6 Comments

  1. ohlala on est reparti en vacances………………. et après avoir lu ce joli recit il va falloir affronter le froid pour aller jusqu’a l’ecole :((………………..lol!!

Leave a Comment

Robot or what? *