Maroc #3 – Passeports et bagages

Quand on part au Maroc, il faut un passeport valide. Si on part avec un Tour Operator, la carte d’identité est tolérée.

J’ai percuté le 25 juin sur la nécessité d’avoir des passeports. Faire établir un passeport biométrique prend une dizaine de jours, mais ça c’est une fois que la demande est déposée, sous réserve d’un RV programmé de 30′ à la mairie (30′ x 8 = 4 heures). Quand j’ai percuté, les seuls RV possibles dans notre commune étaient pour le 25 juillet…

je suis donc allée dans la commune voisine et nous avons eu la channnnccccceeee d’y croiser une nana qui a gardé nos petits au centre de loisirs. Oh chance! des RV se sont libérés (il a fallu faire sécher une aprèm d’école aux enfants). Opération actes de naissances en direct à Paris, par le net pour Noé, né à Schiltigheim, photos d’identité version « j’ai une tête de repris de justice », timbres fiscaux (une blinde quand même). Nous avons récupéré le dernier passeport le lundi 30 juillet au matin, pour un départ le jour même (stress un peu quand même, hein?)

Nous avons préparé nos bagages la veille du départ: une liste type de ce que chacun devait emporter:

5 caleçons/culottes, 5 paires de chaussettes, 5 t-shirts, 2 shorts, 1 jean, 1 sweat, 1 polaire, 1 chapeau et des lunettes, 1 paire de claquettes, 1 paire de chaussures de marche, 1 paire de baskets légères, 2 maillots de bain, 1 jupe longue pour les filles. Chacun est parti avec sa liste sur un post-it et a rapporté sa pile dans le salon.

En plus, nous avions: 1 sac de couchage chacun, 1 serviette microfibre chacun.

Et puis: les guides (Routard et Lonely Planet), une carte du Maroc, des lampes de poche, un couteau suisse (on ne part jamais sans un couteau suisse), 2 appareils photo, une paire de jumelles.

Et dans la trousse (le sac) à pharmacie, en plus du minimum de base: du paracétamol, des traitements tourista tous âges, un traitement antibio adulte et enfant, cocculine (mal des transports), crème solaire et biafine, de l’arnica, des pansements, un désinfectant, des compresses, du sérum phy, un anti-moustiques, des mouchoirs. (la doc m’avait fait une ordonnance en préventif, que j’ai emportée avec en cas de contrôle douane).

Après avoir rempli les 5 sacs qui partaient en soute, nous les avons pesés pour s’assurer que chacun pesait moins de 20 kg, voire même qu’on avait de la marge pour rapporter des souvenirs en plus. Chacun avait en plus un sac à dos (20 litres) avec une bouteille d’eau, un bouquin, un pull et un doudou pour le voyage. La petit sac à dos, il sert tout le temps sur place, et il va en cabine.

Pesée – poids de Pap’s = poids du sac

Allez c’est le départ! on répartit un pique nique dans les sacs et départ pour l’aéroport en RER 2 heures avant l’heure de début d’enregistrement des bagages (oui on a prévu large). En RER parce que 2 taxis coûtent une fortune, 1 grand taxi pareil, et laisser les voitures à l’aéroport pour 18 jours autant.

Aucune queue à l’enregistrement, on remplit nos étiquettes, on pèse les sacs, on colle les bandelettes, on met sur le tapis, on sort nos 8 passeports tout neufs. Il est 13h30, l’embarquement est vers 15h45. 2 heures à occuper dans l’aéroport, à un endroit d’où on ne voit pas les avions… et en évitant si possible que les enfants transforment les chariots à bagage en véhicules de F1.

Pique-nique, jeux de carte (tarot, 7 familles, bataille), et chacun un magazine.

L’embarquement a lieu à l’heure, les enfants sont excités, on monte dans l’avion, on s’installe. Les plus jeunes près des hublots, c’est leur premier vol. Et là, je ne peux que vous offrir la vidéo du décollage,faite par Maël. Un grand moment.

 

 

24 Comments

  1. Quand j’annonce a mes filles qu’on passe nos vacances en France; ce qui les excite le plus ce sont les 10.30 de vol. Je ne partage plus leur enthousiasme depuis longtemps, mais je ne me lasse pas de voir leur joie au moment du décollage.

  2. moi aussi je suis émue par l’émerveillement de jonas 🙂 je crois que je le serais aussi car je n’ai jamais pris l’avion ! merci de nous le faire partager !

  3. Y a rien a faire j’ai horreur des decollages… En tous cas ton jonas a l’air d’adorer ca!! Depart sous les nuages, arrivee sous le soleil?

  4. c’est génial de voir l’émerveillement de Jonas !
    et quelle organisation , bravo enfin les passeports c’était chaud bouillant quand même !
    j’ai hâte de lire la suite , merci à toi de nous faire partager ces moments de vie !

  5. j’aime le « comme dans une attraction!!!!! »

    trop drole et bien quelle expédition hate de lire la suite!!!!!

    bonne fin de semaine et bonne rentrée

  6. bonjour,

    je découvre le blog…sympa comme tout !

    étiez vous à Strasbourg il y a quelques années , avec des enfants à l’école du neufeld ? Où êtes vous aujourd’hui, car je n’ai pas eu le temps de « fouiller » tout votre blog ..
    @+

    1. Bienvenue Michelle!
      oui nous étions à strasbourg, et oui les enfants étaient à l’école du Neufeld, enfin juste les 3 aînés 🙂 Je me souviens d’un super lâcher de ballons qu’on avait organisé pour une kermesse.
      Alors on se connait?

Leave a Comment

Robot or what? *