Les activités d’année…. quand la réalité rattrape les ambitions

IMG_20130925_161458

Au début, nous pensions que chaque enfant choisirait l’activité qui correspondrait le mieux à son tempérament, à ses talents, à ses envies. La seule contrainte: aller au bout de son engagement de 2 ou 3 ans, et y aller le plus régulièrement possible, même quand on n’a pas envie.

Ah oui on s’était dit que pour un éveil total, il faudrait qu’on puisse proposer à chaque enfant une activité sportive, et une activité plus culturelle (genre dessin, musique etc…)

Mais ça, c’était au début…

Avec 2 enfants, on gérait encore 2 activités par an et par enfant. A 3 c’était plus costaud, d’autant qu’il y avait les suivants, qui inexorablement passaient leurs mercredis dans leurs poussettes, dans des sièges auto ou dans des gymnases et piscines surchauffés, et je passais mon temps à enfiler des cagoules, enlever des combinaisons, me coincer les doigts dans des bretelles de la McLaren.

Jolie étape lorsqu’on a atteint un premier stade d’autonomie, avec Maël qui allait seul à l’entraînement, Coline à la natation synchronisée avec conduites partagées, Basile à la piscine et Noé au judo. C’était sans compter sur un esprit sportif largement encouragé qui a vu le nombre d’entraînements se multiplier et les compétitions démarrer. Plus de trêve, week-ends hachés comme les semaines.

Ensuite, nous avons donc trouvé que Jonas avait tous les talents requis et les aptitudes nécessaires pour faire du judo, et par le plus grand des hasards bien sûr, les horaires étaient compatibles avec ceux de Noé. La même année, nous avons trouvé l’idée de l’entraîneuse de synchro de Coline brillante: démarrer une équipe de fillettes débutantes, avec des entraînements juste avant ceux de Coline. Quitte à aller à la piscine tous les jours, autant y aller pour 3 enfants, c’est plus rentable que pour 2.

Cette année, on redistribue les cartes. Maël reste autonome, Basile le devient davantage, tant qu’il fait beau et chaud. Parce que ça rime avec vélo. Noé a accéléré les entrainements de judo et devient pro de la trottinette. Coline attend un démarrage possible de la natation synchronisée ou d’un autre sport. Jo continue le judo, on ne change pas une équipe qui gagne.

Gloups, les horaires de natation synchro d’Elise sont incompatibles avec le reste. De manière tout à fait démago honnête, nous proposons à Elise de tester la GRS. En une séance, elle évalue que pour lancer des rubans sans même transpirer, le jardin suffira. Les horaires ne sont pas top. Pour de la gymnastique, plus de place. Et un petit essai au judo? Juste pour voir? Oui dans le même groupe que Jo, c’est par tranche d’âge, pour une fois que ça peut servir. 

On se fait une petite période d’essai d’un mois, mais pour l’instant elle est super enthousiaste. Dans la famille Kimono, je demande donc 3 des enfants.

Et Jonas n’a pas raté la plus belle blague de la journée qu’il a offerte à son entraîneur: « Avec ma soeur, on va apprendre des prises de jumeaux »

 

A lire ou à relire

11 Comments

  1. Coline ne fait plus de natation synchronisée ?
    Sinon ici, c’est encore sport et musique, mais on triche : on habite à quelques centaines de mètres du conservatoire 😉

  2. Ici aussi la réalité rattrape les principes. Alors malgré mon envie de séparer mes filles de temps en temps, elles finissent par faire les même activités, parce que c’est plus pratique.
    Mais là l’angoisse monte, Chloé a sa première compétition de plongeon jeudi: après l’école mais pendant les heures de bureau, je sens le crash qui arrive à tout allure.

  3. C’est trop mignon!!! Toujours garder les fringues de sport des plus grands, ça finit toujours pas servir….et ça fait faire qq économies à l’occasion.
    Bravo pour tes chroniques, je m’amuse comme une petite folle à chaque fois en lisant!

  4. Bonjour ,
    Ici aussi chaque enfants décident quel sport il veut faire et doit s’y tenir pour une année .Cette année la grande ne veut plus faire de sport mais du théatre ,elle peut y aller tout seul ,comme le grand de 12 ans qui a 15 minutes de marche pour aller a l’aikido .Du coup j’ai plu que le petit de 6 ans que j’emmene le mercredi aprés midi et la grande de 9 ans elle c’est le vendredi aprés l’école ils font du Gouren c’est de la lutte bretonne .
    Tiens je te mets un lien avec l’article que j’ai écrit sur mes mercredi :http://mafamillexxl.blogspot.com/2013/09/les-10-metiers-quune-maman-au-foyer.html?spref=fb
    Bonne journée

Leave a Comment

Robot or what? *