L comme lettre

lettre-type-cloture

J’aime écrire des lettres.

J’aime choisir un papier uni, soit blanc, soit bleu pâle. J’aime choisir un stylo. Soit un stylo plume, soit un feutre à mine moyennement épaisse. Je suis accroc aux stylos, j’en possède des quantités. Je me justifie en disant que c’est la faute des enfants qui me les piquent tout le temps mais c’est faux. ils n’osent pas me les prendre parce qu’ils craignent le retour de bâton.

J’aime m’asseoir devant une feuille et me lancer. Souvent j’ai déjà pensé ma lettre avant de l’écrire. Cela fait partie du plaisir. je sais ce que je veux y raconter, ne pas oublier, et puis j’ai pensé à la personne à qui j’allais l’écrire. Le clavier a souvent remplacé l’écriture des lettres.

Sauf l’été lorsque les enfants sont en vacances, le plus souvent en camp. Alors je pense à chacun d’entre eux quand je leur écris, c’est un peu comme si je passais un petit moment avec chacun. Je raconte souvent du quotidien, des petites anecdotes qui me sont arrivées, en prenant bien soin de mettre en scène la lettre avec des points de repère qu’ils connaissent dans les descriptions. Et puis ça rallonge les lettres en même temps. je leur écris comme je leur parle, avec du langage du quotidien. Je me dis que lorsqu’ils me lisent, c’est un peu comme s’ils pouvaient entendre ma voix à travers les mots.

Et puis je pose des questions. Sûrement trop de questions. Mais c’est aussi ça qui leur donne des idées lorsqu’ils prennent leur courage à 2 mains pour m’en écrire une. Cela donne du contenu.

Je n’aborde aucun sujet grave, triste, sérieux. Jamais un reproche, jamais une critique, jamais rien de négatif. Les écrits restent, les enfants les relisent et on ne sait jamais dans quel état d’esprit ils seront au moment où ils recevront la lettre. La lettre va leur parvenir et je ne peux pas savoir leurs états d’âme au moment de l’ouverture de l’enveloppe. S’ils sont gais, il faut qu’ils le restent. S’ils ont le blues, alors il faut que cette lettre soit à la fois tendre et rassurante, pleine d’humour et de réalisme.

J’aime écrire des lettres.

j’aime y mettre une petite note amusante. Une lettre écrite en escargot, une lettre écrite en miroir, une lettre écrire avec les couleurs de l’arc en ciel, une lettre avec des coeurs à la place de chaque « o », une lettre pliée en origami, ou parfumée. Ce n’est pas difficile d’être un peu original.

Les lettres laissent des souvenirs, les enfants les conservent, en reparlent. Parfois ils se souviennent plus de la forme que du fond.

Parfois je me demande si dans l’avenir on continuera d’échanger des lettres. J’espère que les enfants se souviendront de celles qu’ils recevaient pendant leurs vacances, et de tout l’amour que j’essayais de mettre dedans.

10 Comments

  1. Exactement la même drogue sauf que je fais des aquarelles hello kitty, schtroumpf ou Deauville: chaque enveloppe et chaque papier raconte une histoire coordonnée… Ils les gardent toutes, c est beaucoup de temps et une maman de famille nombreuse n en a pas beaucoup pour chacun, c est de l amour extraplat qui arrive par la poste.

  2. Exactement la même drogue sauf que je fais des aquarelles hello kitty, schtroumpf ou Deauville: chaque enveloppe et chaque papier raconte une histoire coordonnée… Ils les gardent toutes, c est beaucoup de temps et une maman de famille nombreuse n en a pas beaucoup pour chacun, c est de l amour extraplat qui arrive par la poste

  3. Quand j’étais plus jeune, adolescente et même un peu plus tard, j’écrivais des lettres. Maintenant, comme beaucoup sans doute, j’envoie des mails…

    En tout cas quand on voit tout l’amour qui transpire de ce billet (et des autres) on peut aisément imaginer x10 celui qui doit ressortir dans les lettres que tu leur envoies.

  4. J’ai fait des cures étant gamine (3 ou 6 mois sans rentrer) et lire ma mère 3 fois par semaine était super important. Alors, de temps en temps, pour certaines personnes qui me tiennent à coeur, je fais l’effort.
    Comme c’est rare, je sais que ca a une valeur différente.
    Même si quand j’écris un mail, je fais attention. Je prépare aussi mon message quelques nuits à l’avance (et oui, c’est souvent la nuit que j’y pense !)
    Lorsque je revenais de cures, je prenais les cartes postales que j’avais reçues et ma maman les collait sur un ruban qu’on accrochait dans ma chambre et c’était de l’amour que j’avais au mur !

  5. tes enfants ont beaucoup de chance , tu es une personne formidable , vraiment ! un été où j’étais animatrice en colo , j’avais reçu une lettre de ma jeune cousine , un grand moment d’émotion et de de plaisir ..

  6. j’aime ta sensibilité , Cécile , j’aime l’amour que tu portes à tes enfants , j’aime ta sagesse , j’aime ton sens des valeurs et j’aime par dessus tout ta façon d’écrire et de nous faire profiter de tes émotions . Tes petits et grands loups ont de la chance d’avoir une maman comme toi .

  7. Formidable billet !! Je ne doute pas une seconde la joie que doivent avoir tes enfants en ouvrant leur lettre! Quand mes enfants partaient , j’étais également un bon écrivain mais à leur retour ils me disaient que certains de leur copain n’avait rien reçu et ça , ça fait mal au coeur !

Leave a Comment

Robot or what? *