Jo fait comme Grand-Père

IMG_20140103_182457Les plus jeunes des enfants ont la chance que leurs grands-parents soient à la retraite. Oui c’est une chance, parce que ce n’est pas facile de passer du temps avec des grands-parents qui travaillent encore. Je n’ose pas dire actifs, parce que leurs grands-parents sont à la retraite et très actifs. 

Les enfants n’ont jamais été gardés de manière régulière et systématique par leurs grands-parents, genre les mercredis, ou toutes les vacances scolaires. Oui parce qu’ils étaient actifs, mais aussi parce qu’ils ont élevé leurs propres enfants, et que bon, à nous d’élever les nôtres. Par contre, leurs grands-parents ont toujours été là en cas de panade ou d’urgence, au moment des naissances pour assurer la logistique, ou maintenant pour des petites vacances à la campagne. Parce que je crois que ce que les grands-parents préfèrent, c’est s’occuper de leurs petits enfants quand les parents ne sont pas là.

Cette semaine, comme je travaillais, les 3 plus jeunes ont passé 4 jours à la campagne avec leurs 3 cousins et leurs grands-parents.

La classe. 4 garçons qui bricolent et jouent au ping-pong, et 2 filles qui jacassent et cuisinent (Ok c’est un peu stéréotypé mais bon, c’est comme ça quand même).

6 enfants qui ensemble font du vélo, des jeux de société, des balades, des nuggets’party (je vous en reparlerai).

Pour Jo et son cousin T., le bonheur, ce sont des outils, du bois et des clous. Parce que son grand-père a un atelier où il y a de l’espace et où on peut laisser libre cours à son imagination. Et Grand-Père a un vrai établi de menuisier et une armoire à outils avec plein d’étagères.

Mais Grand-Père en a eu marre de retrouver ses outils dispersés, des clous partout, des chutes de bois éparpillées, des clés de 13 hors de l’atelier. Parce qu’en bon bricoleur, chaque outil a sa place et quand on a besoin d’un outil, on veut pouvoir le retrouver. Au moment où on en a besoin.

D’ailleurs, la dernière création de Grand-Père, c’est un Möllky (on prononce mol-cu parce que c’est beaucoup plus drôle), qu’il a fabriqué pour qu’on joue en famille à la campagne.

Alors maintenant, il y a une boîte à outils pour les petits-enfants: avec des tournevis, des pinces, un marteau, 2 scies, une tenaille et plein de clous de toutes les tailles. Et aussi des chutes de bois. 

IMG_20140103_182505

Grand-Père ne cherche presque plus ses outils, et Jo a fabriqué un magnifique avion, et une étagère incroyable.

IMG_20140103_182445

12 Comments

  1. De bien beaux moments que ceux-là.

    J’aimerais beaucoup que mes enfants aient des cousins avec lesquels partager leurs vacances et leurs souvenirs, mais ce n’est pas le cas.

    Ta vision du rôle de grand-parent est aussi la mienne, mais elle n’est hélas pas partagée par mes parents qui voudraient souvent nous remplacer dans le rôle qui nous est dû …

  2. Bonjour,
    En lisant ce message, je me suis souvenue de tous ces bons moments que j’ai passés chez mes grands-parents il y a plus de 40 ans….et lorsque je suis avec mes cousins on a toujours une petite anecdote à raconter.
    Ce sont vraiment des moments précieux.
    Bravo pour le blog! C’est toujours très bien écrit et cela fait plaisir de voir les enfants grandir. ( J’avais vu presque toutes les émissions des maternelles).
    Bonne journée;
    Dominique

  3. Qu’ils en profitent ! Qu’ils se fassent des souvenirs ! Autant des grands-parents que des cousins
    Je n’ai pas eu de grands-parents, et j’ai des cousins beaucoup plus vieux que moi, et pas des frangins, et je ressens encore (tous) ce(s) manque(s) aujourd’hui. J’étais seule et c’était dur.
    Oh oui, qu’ils en profitent, du bricolage, des gâteaux de crêpes, des cabanes secrètes dans les arbres, des batailles de polochon, des kilos de frites, des Jungle Speed à se défoncer les mains, des molcu (très bon jeu d’ailleurs), des compèt’ de cueillages de cerises à en mettre plus dans le bide que dans le panier, des confiottes ratées mais-c’est-pas-grave,…
    (Oui, j’imagine bcp, ça compense et ça me donne des idées de quoi faire avec mes gosses pour leur donner des souvenirs)

  4. rien de tel que la famille j ai grandit comme ça avec mes cousins et cousines et que des bons souvenirs maintenant ce sont nos enfants qui jouent ensemble.

  5. Exilés , nous ne voyions nos deux familles que tous les ans . Mais quelles retrouvailles ! Nous ne perdions pas une seconde de ce mois passé ensemble , repas interminables pour les adultes , à la cuisine pour les enfants , jeux , cavalcades d’une chambre à l’autre , nos mères distribuaient des coups de torchon aux moins rapides ! Et, à passés les 70 ans ,, nous échangeons encore nos souvenirs , rafraichissant les mémoires défaillantes , toujours les mêmes fous rires !. Nous nous tenons toujours au courant des naissances avec photos à l’appui .Quel bonheur de pouvoir évoquer tout ça !
    Par contre nos grands parents ne nous accueillaient que s’il y avait les  »glousses  » , les mamans !

Leave a Comment

Robot or what? *