Je fais ma vaisselle au savon de Marseille

Voilà, tout est dans le titre…

Tout cela est venu d’un manque d’organisation conjoncturel qui m’a fait vivre une pénurie de produit à vaisselle. Par contre j’avais bien cliqué sur les 14 boites de petits pois et les 3 kilos de lentilles en faisant ma commande, pas sur le produit à vaisselle… zappé.

Le premier jour, j’ai dilué le fond de ma bouteille avec un peu d’eau pour faire durer, ça a fait beaucoup de bulles. Le 2ème jour, j’ai tout mis dans le lave-vaisselle, le 3ème jour aussi. Le 4ème jour, j’ai laissé la vaisselle s’empiler dans l’évier, en pensant très fort à ma mère qui dit toujours que ce qu’on laisse dans l’évier le soir… on le retrouve le lendemain matin. Elle a raison.

Le 5ème jour, j’ai utilisé le savon de Marseille qui se trouvait à côté de l’évier, et qui malgré mes consignes quotidiennes aux enfants depuis une génération pour qu’ils se lavent les mains avant les repas ne diminue pas de volume de manière évidente…

J’ai frotté mon éponge avec, puis poêles et casseroles. Et puis j’ai recommencé le lendemain. Et encore le jour suivant.

Bilan:

  • C’est aussi efficace que le produit à vaisselle
  • Contrairement à des recettes de liquide vaisselle maison que j’avais testées et qui ne moussaient jamais, le savon mousse, mais pas trop.
  • Ca dégraisse aussi bien que le produit à vaisselle
  • On n’hésite pas à en utiliser largement, et on ne risque pas d’en mettre trop. Je n’ai jamais su maîtriser la pression sur le flacon de liquide vaisselle, et souvent je me retrouve avec une éponge qui mousse, remousse et surmousse.
  • Comme ça dégraisse bien, ça marche aussi pour nettoyer l’évier et ses alentours, en alternance avec du vinaigre blanc (et ça ne pique pas le nez)
  • Une bouteille de moins sur l’évier, c’est toujours ça de pris
  • Si les enfants font la vaisselle, ils se lavent les mains en même temps
  • Je pense que c’est moins abrasif pour les mains, moi qui fais la vaisselle sans gants et me bats contre les crevasses à longueur d’année.
  • Comme c’est du savon, ça glisse un peu, alors si on a les mains qui lâchent et un évier en céramique, ça peut faire de la casse.

Et vous? c’est quoi vos recettes de produit vaisselle?

Dans la série écolo, je pense que c’est plutôt pas mal, alors du coup j’en profite pour vous donner des nouvelles de mon compost: il est magnifique, ça marche super bien. Incroyable de voir qu’en quelques mois tous les déchets que nous y jetons se transforment en une matière bien noire et riche dans laquelle évoluent des vers de terre heureux (oui, je reconnais un ver de terre heureux au fait qu’il frétille quand je remue le compost à la fourche). J’ai donc hâte de faire des semis et d’engraisser mon terreau avec ce compost maison!

11 réflexions au sujet de « Je fais ma vaisselle au savon de Marseille »

  1. Mais pourquoi se passer du lave-vaisselle, surtout avec une famille nombreuse?! Hormis deux fois par semaine, j’ai les enfants aussi le midi, et en utilisant des produits écolos, ça pollue moins. Je ne peux pas imaginer vivre sans 😅. Pour le compost, grand format, on s’y est mis dès l’achat de la maison il y a 5ans, et c’est top. Mais je ne l’utilise pas assez ce super terreau, donc il déborde presque. Et pour l’aerer à la fourche, il faut quand même de sacrés biceps!!

    • Ahhh je pense que si mon lave vaisselle tombe en panne je sombre dans une dépression profonde très rapidement… Mais il reste toujours des plats à faire à la main !
      Bravo pour le compost c’est cool, y’a plus qu’à jardiner

  2. Je m’y mets dès que j’ai fini mon liquide vaisselle. ce qui ne sera pas tout de suite car c’est un flacon bio d’un litre que tu mélanges à de l’eau. mais ça fait plusieurs fois que j’entends parler du savon de marseille pour la vaisselle donc là cette fois je retiens! merci

  3. Merci ! Grâce à vous je fais l’essai depuis 2 semaines. Je me suis lancée car j’ai justement retrouvé un gros savon qu’on m’avait offert, resté oublié au fond d’un placard.
    De la bonne qualité, pur Marseille, végétal etc.
    Un peu surprenant au départ mais ça marche bien pour le tout venant… Et bien pratique, je trouve même que l’éponge reste plus propre.
    Chez nous c’est en complément du lave-vaisselle, je ne sais pas si je trouverais cela confortable pour toute la vaisselle quotidienne.
    Merci pour votre blog, je regrette que vous écriviez moins, mais la vie est ce qu’elle est !

    • Oh merci Pepita pour votre message,
      oui je suis d’accord pour l’éponge, elle vieillit mieux. Chez nous aussi c’est en complément du lave-vaisselle, j’aurais du mal à vivre sans…

      Oui le temps me file entre les doigts… 6 ados et un boulot… et pourtant ma vie de famille est une mine de trésors que j’aimerais pouvoir partager ici plus souvent. promis, j’essaie de faire un effort!

  4. Moi je boycotte l’huile de palme, donc le savon de Marseille. J’utilise le savon d’Alep, en vérifiant quand même la composition. Le véritable savon d’Alep ne contient que de l’huile d’olive et de l’huile de laurier !!!

  5. Bonjour, vraiment, il faut que j’essaye parce que je n’arrive pas à trouver ZE recette. En attendant, j’achète le liquide vaisselle ecover en bidon de 5 litres 😉
    Pour compléter la réponse de forgi ci-dessus : pour ma part, je cherche à avoir des produits les plus locaux possibles pour éviter l’impact du transport. Je boycotte aussi l’huile de palme. Je prends donc du vrai savon de marseille (produit plus près) et sans huile de palme de la savonnerie Marius Fabre.
    Avec ce savon, je fais ma lessive et ma poudre pour le lave vaisselle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Robot or what? *