interview décalée #Episode2

Suite de l’épisode 1, avec d’autres questions, et d’autres réponses…

SWE_

Question de Neo: Raconte nous un beau souvenir de tes 16 ans

Années lycée, fin de première. Je crois que j’était super pénible avec mes parents, et avec mes frères et soeur. Cet été là, j’ai eu la chance de passer plusieurs semaines en Angleterre, et ensuite, je suis allée en Suède passer une partie de l’été sur une île, invitée par un oncle et une tante, leurs enfants, des amis. Je me souviens d’un lieu incroyable de lumières, de silence où l’on vivait au rythme du lever et du coucher du soleil sans eau ni électricité. Une vraie rupture, que c’était bon. Mais peut-être que c’était l’été de mes 15 ans.

Question de Céline: comment gères tu et résous-tu une difficulté avec tes enfants (difficulté de communication ou un problème qu’ils rencontrent et pour lequel tu n’as de prime abord aucune solution) 

Pschhhh, pas simple cette question. Bon, on va sortir le cas du problème pour lequel il faut une réponse immédiate, genre le coup de fil où il y a une panade à résoudre. Là, je raisonne vite, et j’espère pas trop mal, et j’interviens. Parfois je me dis que j’aurais pu réfléchir un peu plus longtemps, mais bon.

Parfois, c’est plus compliqué, et comme plein de parents, j’apprends en faisant. Surtout avec les ados. Et surtout vue l’ado que j’ai été (même si les enfants peuvent difficilement me prendre pour un bac à douche avec des plans foireux. j’ai été ado avant eux)

64653285

J’ai pas mal lu sur la communication avec les enfants, j’ai bien aimé les Faber et Mazlich, j’ai suivi un atelier Gordon, alors je serre les dents, et j’essaie de retenir ma langue pour les faire parler un peu. Et puis la nuit porte conseil même si ça me pourrit le sommeil, alors je préfère attendre le lendemain pour mûrir et réfléchir une solution possible, j’appelle parfois une copine. En fait, j’aime bien quand ce sont les enfants qui trouvent une solution. Souvent ce n’est pas forcément celle à laquelle j’aurais pensé, mais comme elle vient d’eux, elle est souvent adaptée. Il suffit juste de fixer des limites, de peser le pour et le contre, et de se mettre d’accord pour pouvoir passer à autre chose. Heureusement ça n’arrive pas trop souvent…

Question de Pepita: Avez-vous voyagé à travers le monde ?

Je suis née en Centrafrique, mais je n’en ai comme souvenirs que ce que mes parents m’en ont raconté. Je suis allée en Equateur aussi, 3 semaines, magnifique voyage. Au Maroc, tous en famille, plus récemment. Sinon en Europe un peu, oui. Avec 6 enfants, au secours le budget pour voyager 🙂 Maintenant qu’ils grandissent, il y a quelques lieux que j’aimerais visiter, mais pas d’urgence…

Question de Natacha: Rasoir ou cire? 

Ben… ni l’un ni l’autre… Ahaha Hiiii, Hoooooo comment? Epilateur

Question de Myriam: Ton secret pour bosser et gérer ta grande famille

Hum, Il n’y a rien de secret, juste de l’organisation, et peu de possibilités pour improviser les semaines où j’ai les enfants. Je regarde très souvent l’heure, j’ai des timings dans ma tête que je fais gaffe de respecter pour pouvoir faire tout tenir dans la semaine. Parfois je réfléchis même à l’avance au moment où je vais caser un tête-à-tête avec l’un des enfants. Ceci-dit, maintenant qu’ils grandissent, c’est beaucoup plus cool, les journées sont plus longues parce qu’ils se couchent un peu plus tard, je suis moins accroc aux horaires des repas, douches etc. Les semaines où je n’ai pas les enfants, c’est relâche sur les contraintes horaires-cuisine-lessive, et je me rattrape sur les heures que je passe à bosser. Et à voir des amis. Et à nager. Et à faire la sieste quand j’y arrive. Et le ménage, parce que je n’ai pas le choix. Alors s’il devait y avoir un secret c’est que je ne suis pas super maniaque, et plutôt calme. Je cache bien mon stress 🙂

Question de Olivier: Femme ou maman?

Je ne me lancerai pas dans une dissert philosophique sur le sujet, mais je ne serais pas maman si je n’étais pas femme avant tout (attention l’inverse à mon avis n’est pas vrai du tout). 

Pour lire d’autres interviews décalées:

Chez Séverine, chez Cranemou

4 Comments

  1. Je n’ai pas posé de question. Mais je lis les réponses avec plaisir, surtout celles qui traitent de la gestion de l’adolescence… Mon stress! Mais j’ai encore le temps.
    merci

    1. Je me suis fait quelques nuits blanches avec l’adolescence… Et maintenant que je suis en plein dedans, je n’ai jamais aussi bien dormi la nuit 🙂 Aie confiance en tes enfants pour faire de toi une super maman d’ados 🙂

Leave a Comment

Robot or what? *