Hommage à U

Il y a d’abord eu Maël, celui que tu as couvé, qui t’a permis de grandir, et lui aussi. Celui grâce à qui je suis devenue mère. Il a fallu forcer la nature, tu l’aurais bien gardé au chaud.

Je t’ai autorisé une petite convalescence avant que Coline vienne y trouver sa place puis le chemin vers une vie extérieure.

Basile s’y est ensuite installé et tu as hébergé ses 4k860.

Noé s’y est épanoui ensuite avec ses 4k2.

Tu as aussi accompagné BB5, témoin et hôte de cette vie qui n’est restée qu’intérieure et protégée.

Apothéose de ta carrière avec Elise et Jonas que tu as tenus au chaud, retenus suffisamment longtemps pour qu’ils arrivent dans nos vies à terme et costauds.

6 histoires de grossesses distinctes et uniques. De la découverte à la naissance, aucune confusion possible entre chaque.

Toi, si petit, si malléable, si présent, si vivant. Toi à l’origine de vraies douleurs et de pures joies. Toi qui malgré ta si petite taille a été de long mois mon centre de gravité. Toi qui a accueilli et préparé la vie de chacun de mes enfants.

Des souvenirs incroyables, et ce sentiment fort d’une histoire accomplie, riche et unique.

Mais là, on va arrêter la séance mélo

Parce que sincèrement, entre toi et moi, depuis la naissance des Jum’s tu n’es devenu qu’un boulet. Tous les mois. Et tout aussi sincèrement, après une aussi jolie carrière, avais-tu besoin de te rappeler à mon bon souvenir en laissant un HPV s’installer? Franchement, zéro reconnaissance pour la place que je t’ai accordée dans mon existence, pour le boulot que je t’ai donné, pour le soin que j’ai pris à te cicatriser et re-muscler. Tous ne peuvent pas en dire autant.

Je n’ai pas pu t’en protéger, de ce HPV. Parce que c’est une pure saloperie. La chance que j’ai eue, c’est que tu ne l’aies pas laissé s’installer à la période où je voulais des enfants. Parce que mon histoire aurait sûrement été complètement différente.

Cela n’arrive qu’aux femmes qui sont multi partenaires,  avec des rapports non protégés blablabla : ce n’est pas mon histoire, ce n’est pas ma vie. Cela peut arriver à tout le monde, à chacune d’entre vous (pour moi, c’est bon, j’ai donné).

Mes filles sont vaccinées aujourd’hui. Toutes les polémiques autour du vaccin, je ne peux plus les entendre (je ne les entendais pas avant déjà). C’est ma responsabilité de décider de les faire vacciner ou pas. Impossible de porter la responsabilité qu’elles puissent choper un HPV (avec les conséquences qui vont avec) alors qu’un vaccin peut les en protéger.

Un mois de repos post-op, c’est long mais c’était nécessaire. Cela prend finalement du temps de rectifier son centre de gravité!

 

 

15 réflexions au sujet de « Hommage à U »

  1. Quelle chute ! Qui n’en dit long. Reconstruction physique et morale… ça prend d’un temps et de l’énergie. Ça chatouille tout un tas d’émotions. Alors bonne convalescence ma cops. À demain 😉

  2. Courage pour cette épreuve. Tes mots me disent que tu as bon état d’esprit pour avancer sur le chemin de la guérison. Il y a 13 ans mon médecin me disait la guérison c’est la médecine pour 50% le reste c’est à vous de le vouloir. Tu es forte et entourée, tu sauras gérer les hauts et les bas (eh oui il y en aura sûrement). Je suis dispo si tu as besoin de papoter. Bonne convalescence.

  3. Si je puis me permettre, attends d’être vraiment bien pour reprendre le boulot. Après m’être faite retirer la vésicule, j’ai suivi les préconisations du médecin et j’ai fini 2 jours pliée de douleur. Puis est venue la sciatique et enfin la hernie .Prends vraiment le temps.
    De gros câlins qui font du bien.

  4. Je t’envoie des milliers de baisers iodés et des câlins bretons, si si je t’assure c’est hyper efficace 🙂
    Tu es d’une force incroyable et tu sais toujours trouver les mots pour décrire les maux.
    Continue à bien prendre soin de toi, je t’embrasse.

  5. Bonjour, je ne veux pas polémiquer sur le vaccin (mais moi aussi ma fille est vaccinée), je veux juste vous informer qu’aux USA le vaccin est aussi recommandé aux garçons. Notre meilleur ami est decede en juin, a 53 ans, d’un cancer sinus/gorge lié au HPV. Beatrice, une lectrice le l’autre côté de l’Atlantique.

    • Merci Béatrice… Ce HPV fait de vrais dégâts.
      C’est vrai qu’en France on le recommande aussi pour les garçons, il n’est pas remboursé par la secu.
      Mais en France on a un tel retard sur la vaccination des filles, c’est une honte…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Robot or what? *