Hier, j’ai vu Demain et aujourd’hui c’est parti!

Hier j’ai revu le film Demain et aujourd’hui, c’est parti.

Hier la lapine avait un clapier, et aujourd’hui le clapier s’est transformé en compost. La mairie de ma commune avait lancé une opération « Votre Compost pour 20 euros » et j’ m’étais inscrite il y a… au moins 6 mois. Résultat de l’opération, je dois, pour bénéficier de l’opération, assister à une formation d’une heure sur l’utilisation du compost, un jour de semaine, à une heure où je suis sensée travailler. 

Je suis motivée, mais pas suffisamment pour poser 1/2 journée de congé. Alors j’ai laissé traîner, et on alimentait régulièrement le compost du voisin, lequel compost n’est qu’un empilage de déchets de jardin, non utilisés.

Hier j’ai vu Demain. Cet après-midi j’ai regardé les prix des composts dans les boutiques de bricolage. 30 euros à 400 euros. Mazette. Alors tant qu’à faire, autant recycler. Le clapier de la lapine est un ouvrage familial à base de clous, de planches et de grillage, de charnières et d’huile de coude. 

20160925_174522

Le jardin étant clos maintenant, la lapine ne va plus dans son clapier. Mais sa litière ira dans le compost. Une histoire de vases communicants.

1/2 clapier, quelques clous et planches et hop, le compost est en place. Noé est un ouvrier efficace. Dans la foulée, j’ai transformé un espace de mon jardin en futur potager. J’y vois déjà les tomates, courgettes, salades et autres légumes qui y pousseront l’été prochain. J’ai retourné la terre, viré les cailloux, arraché quelque racines.

20160925_174502

J’ai déjà de la menthe pour les mojitos!

20160925_174921

Les enfants sont convaincus, y’a plus qu’à.

Vivement demain.

9 réflexions au sujet de « Hier, j’ai vu Demain et aujourd’hui c’est parti! »

  1. Ici nous sommes des adeptes du compost. Les bacs sont fournis gratuitement par la commune
    Tout y passe : épluchures (sauf les agrumes), coquilles d’oeufs, boites d’oeufs ou cartons de pizza, sopalin (non imprimé..)
    On n’a jamais utilisé le résultat du compost mais il se gère tout seul et on réduit considérablement nos déchets.
    Pour faire un potager pas trop prise de tête au quotidien, regarde le principe de la permaculture (Guillaume potasse ça à fond pour « plus tard »)

  2. Cécile, la mairie de Rueil a fourni à notre copro 2 composteurs 400 l, sur 64 familles, une vingtaine de familles alimentent le composteur toutes les semaines, nous utilisons le compost lors de nos plantations persos ou pour l’entretien des espaces verts de la résidence, nos composteurs sont visités 2 fois par an par la Mairie et un monsieur bénévole, notre compost est un des meilleurs sur les différents sites copros. A ceux qui sont réticents, il n’y a aucune odeur, c’est facile, et on gagne énormément de place dans nos poubelles. Fan du film Demain, j’espère que nous allons être nombreux à nous lancer dans le compost au minimum, pour la permaculture un minimum de jardin s’impose, difficile avec des terrasses, mais j’en rêve.

  3. Il ne vous reste plus qu’à adopter une poule ! C’est encore moins contraignant si l’on peut dire – qu’un lapin . Il y en a meme qui emmènent leur poule sur leur bateau ( regarder Monique la poule sur YouTube !)

  4. Ping : Je fais ma vaisselle au savon de Marseille | 8 à la maison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Robot or what? *