Et si on recommençait en parlant bouffe?

Bon, j’ai plein de billets à écrire, en cette rentrée. Il y en a plusieurs à l’état de brouillon, d’autres à l’état de notes sur mon téléphone, d’autres à l’état de rien, puisque j’ai juste l’idée. Quand j’ai juste l’idée, ça veut dire que je me dis qu’il faut absolument que je le raconte sur le blog, pour que ça puisse rester quelque part, servir à d’autres peut-être.

J’ai donc décidé de commencer très calme par un petit billet bouffe. Parce que la rentrée, c’est la période où on se dit qu’il va falloir faire face à tellement de dépenses que c’est le poste alimentation qui va devoir se serrer la ceinture pour que ça passe. En tout cas chez moi c’est comme ça. Mais évidemment ça ne veut pas dire que les ado_rables ont moins faim ou mangent moins. Je n’ai pas dit qu’ils fallait qu’ils se serrent la ceinture, eux.

La rentrée c’est aussi la période où tout d’un coup on a beaucoup moins de temps pour cuisiner. Surtout quand on l’a eu pendant 6 mois, à tous les repas.

Accessoirement (même si ce n’est pas le souci des ado_rables non plus), la rentrée, c’est en plus du reste la période où certains vêtements ont rétréci dans les armoires pendant qu’on profitait des apéros saucisson.

Alors hop une petite recette rapide, pas chère, nourrissante et plutôt délicieuse. C’est une quiche lardons-oignons-courgettes (et hop ça fait passer les légumes)

La pâte: Je la fais maintenant à la main, parce que TOUTES les pâtes à tarte prêtes à étaler contiennent de l’huile de palme. TOUTES. Donc stop. Et la pâte maison est vraiment plus nourrissante (point très important avec les ado_rables)

100g de beurre salé, à mettre à fondre dans une casserole avec 7 cuillers à soupe d’eau et une bonne pincée de sel. Quand c’est fondu, on sort du feu, et on verse d’un coup 200g de farine. On forme une boule. Elle peut attendre de refroidir pour être étalée au rouleau, mais comme je veux que ça aille vite, je l’étale directement dans le moule à tarte, aux doigts. Et je la pique à la fourchette.

Le gommeau (je sais, certains disent l’appareil, mais chez moi quand on dit le gommeau tout le monde sait de quoi on parle, alors que l’appareil, ça fait penser aux dents)

Une barquette de lardons (optionnelle pour la version végé), 2 oignons et 2 courgettes coupées en tout petit cubes. Le tout revient tranquillement dans une sauteuse pendant que je m’occupe de la pâte

Le tout prend au total 15 minutes de préparation.

Ensuite on verse l’un sur l’autre, on étale, on ajoute une jolie poignée de râpé et éventuellement si on veut 2 oeufs battus avec 1/2 briquette de crème liquide.

Au four 180 pendant 35 minutes, avec une salade verte.

Coût du repas à la pelle (à tarte): 7 euros pour 6 personnes. Un laitage et au lit (je rêve un peu, là).

Bon app, je reviens vite. En attendant, je veux bien que vous me racontiez vos rentrées en commentaire, ou vos dernières recettes!

15 Comments

  1. Comme toi, je fais ma pâte maison mais désolée, TOUTES les pâtes prêtes à étaler n’ont pas d’huile de palme : pas la Marie pure beurre (feuilletée ou brisée). Voilà la liste des ingrédients : Farine de blé 54%, eau, beurre pâtissier 18%, vinaigre, sucre, sel, levure désactivée (je n’ai pas d’action chez Marie 😉 juste j’ai parfois besoin de pâte feuilletée pour des recettes type galette des rois et je suis contente d’avoir celle-ci sous la main, elle est vraiment bonne)
    Mais c’est clair que la pâte maison, c’est la vie !

    Merci pour ta recette, je testerai avec du bacon peut-être. Ici on a fait un gâteau au yaourt aux poires (du jardin) pour l’anniv d’une de mes filles, miam, et la rentrée (5ème, CM2 et CM1) s’est bien passée mais comme chez toi, ça ne leur donne pas moins faim que les vacances ! Des ventres sur pattes 😉
    Vivement les futurs articles

    1. Mea culpa pour la pâte Marie 😊 bon 18% de beurre, on en met plus à la maison 🙂
      Jolie rentrée pour les enfants !
      Bonne idée le gâteau au yaourt aux fruits je tente demain tiens.

      À très bientôt !

  2. Alors pour nous, les quiches sont un must, surtout pour hubby…. en version lardons/fromage ou saumon fumé/courgettes… le hic, c’est pour la pâte sans gluten. J’ai bien essayé de la faire maison, mais ça n’a pas donné le résultat escompté 🥴 Donc dès qu’on est en France, on fait le plein de pâtes toutes faites, toutes roulées (en rond…. parce qu’en UK, on trouve des roulées, mais avec gluten et rectangulaires! 🤦🏼‍♀️ Qui a des moules à quiches rectangulaires….). Et on congèle… tels des hamsters en prévision d’un hiver rude…
    Donc là, en télétravail en France avant les vendanges, on profite des pâtes à tarte toutes faites, toutes roulées, en rond, sans gluten! 😋😋😋

    1. Voici notre recette de pâte sans gluten pour les tartes salées : farine de sarrasin locale, beurre français, eau. Elle se travaille pareil qu’avec de la farine de blé. L’absorption de l’eau semble lente au début, mais tout d’un coup, c’est le bon dosage, donc ajouter l’eau vraiment petit à petit. Sinon rajouter de la farine si trop d’eau versée.
      Nous avons trouvé la solution pour l’étaler au rouleau : déposer la boule de pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé (on le réutilise plusieurs fois). Une fois étalée, on retire l’une des feuilles, retourne sur le plat beurré le restant, puis retire la deuxième feuille. Puis on fonce la pâte.
      Pour la cuisson, j’avais entendu un professionnel dire qu’une tarte réussie devait toujours avoir sa pâte précuite. Cela évite son détrempage avec les ingrédients rajoutés. Je suppose que c’est d’autant plus le cas avec des légumes ou fruits juteux.
      Pour une pâte à tarte sucrée, je crois qu’on mélange farine de sarrasin et farine de riz (on en trouve de la française maintenant ! En bio en tous cas, c’est la marque Ma Vie Sans Gluten), car la farine de sarrasin seule ne convient pas à nos papilles pour du sucré. Si tu es intéressée, je demanderai à mon copain les proportions, car c’est lui le cuistot de la maison.

  3. La quiche, c’est la base du repas du soir ! Une fois par semaine environ, chez nous, pâte maison, toujours. Et pour varier les plaisirs :
    – une boîte de ratatouille (un peu égouttée dans un tamis), 3 œufs, du râpé
    – un fond de moutarde, des tranches épaisses (2 cm) de tomates, de la mozzarella
    – des poireaux émincés et précuits avec un peu de beurre, des « lardons » de saumon fumé, œufs et crème
    – courgette râpée (revenue quelques minutes et égouttée au tamis), des herbes (menthe, basilic), chèvre frais et 2 œufs
    Quant à la rentrée… on passe de cinq à trois et demi en semaine (la petite dernière en internat et l’aîné une semaine sur deux chez sa copine), il va falloir adapter les courses en conséquence.

    1. Je note je note
      Tu es la 2eme à me parler de la ratatouille en boîte/bocal je vais tenter !
      Oui pour l’adaptation des courses mais je suis assez nulle pour ça. J’en fais trop alors du coup ça sert pour les lunch box et c’est parfait 🙂
      Bonne reprise

  4. Les quiches n’ont pas grand succès ici, une lorraine de temps en temps qui marche bien quand la pâte est maison.
    Je fourre tous les ingrédients dans le robot en ajoutant du curcuma et des herbes de provence ; mmm ça parfume et ça colore !
    Côté cuisine, la bonne résolution de rentrée est de faire 1 gâteau ou 1 fournée de biscuits chaque week-end, pour les goûters de la semaine (mon but secret étant d’autonomiser mon presque 8 ans sur ce point). Mais pas de pression, on verra combien de temps ça tient !

  5. bonsoir Cécile
    je confirme aussi pour la ratatouille ou riste d’aubergine en bocal. Mélangée à 3 œufs et un peu de lait (avec éventuellement en plus des restes de poulet/pintade / du thon), ça fait un super appareil et ça dépanne bien les soirs où le frigo est vide. Par contre, tu dis que tes enfants ont faim mais tu ne fais qu’une seule tarte ? car chez nous, on est 4 seulement et une tarte complète n’est parfois pas suffisante. du coup, j’en fais deux et ça me fait des restes pour un midi/un autre soir si on n’est plus que 2 ou 3!

  6. Rien à voir avec la quiche, mais il me semble avoir compris sur Instagram que tu te lançais dans une formation ?
    (Je n’ai pas de comptes IG, donc je ne peux lire que les légendes sous les photos)
    Est ce que tu serai d’accord pour nous en parler ?
    Les histoires de reconversion sont toujours passionnantes.
    Merci d’avance !

    Marjorie

  7. La rentrée, c’est raide quand même ! / beaucoup de dépenses, je sors la CB à tous va… :-/ Du boulot, du boulot, et en même temps j’essaie de pas rentrer trop tard pour aider à l’organisation des devoirs… et le réveil qui sonne à 6h30… !!!
    Le soir, moi, j’ai pas faim et je fais (un peu) gaffe à ma ligne, et puis si je mange trop lourd je dors mal. Mais ma fille (13 ans) et mon conjoint qui font du sport veulent un vrai repas…
    Hier soir j’ai fait : banane plantain au four (coupées en grosses rondelles, huile coco, sel paprika, 15 min à 180), salade de tomate / salade verte, des noix de cajou (association qui n’a pas de sens, mais c’était plutôt bon, et la banane plantain c’est bon et pas cher).
    L’autre soir : salade haricots verts + pomme de terre + salade verte. Des trucs très simples avec des choses qui ressemblent à des légumes !
    S’ils ont encore faim, ils complètent avec pain-fromage et/ou bol de muesli …
    Sinon je fais des gros plats le week-end qui tiennent plusieurs jours : lasagnes d’aubergines avec du riz, feijoada (plat de haricots noir brésiliens, que j’adapte à la française en y mettant une saucisse de Montbéliard…)
    Et quand il n’y a plus rien dans le frigo, c’est pâtes avec ail, huile d’olive, sardines, et des morceaux de tomates crues et du basilic du balcon >> ça déchire.
    Et sinon je rate toujours mes pâtes à tarte. Je vais tenter ta recette…

    1. Pfiouuuu
      Je suis bluffée par ton imagination !
      J’adore le plat brésilien à base de saucisse de Montbéliard 🙂
      Ici aussi la carte bleue a de la fièvre…
      Bon courage et merci pour ton commentaire

Leave a Comment

Robot or what? *