Coucou, y’a encore quelqu’un par ici?

OK, je pourrais trouver des excuses pour justifier mon absence. Parce que je reçois parfois des mails qui me demandent des nouvelles, où juste seulement si je vais bien. Mais en réalité, c’est juste la vie qui va.

Oui je vais bien, oui, nous allons tous bien. Tellement bien que nous sommes pris dans un rythme un peu effrayant. Les enfants travaillent de plus en plus, probablement de mieux en mieux. Certains plus que d’autres, ça c’est la vie. Je me fais quelques cheveux blancs à l’approche du bac français, je me demande l’intérêt de continuer à investir chaque année dans un agenda qui ne sert qu’à y lire les blagues quotidiennes et découper le petit coin en pointillé à la fin des vacances.

Certaines difficultés de l’an dernier ont été surmontées, d’autres sont apparues, ça aussi c’est la vie.

Le vrai changement tient dans le fait que ma vie professionnelle a pris une place sacrément envahissante dans mon quotidien. Avant, je me levais en même temps que mes enfants, et je rentrais à peu près en même temps qu’eux. Maintenant je pars alors qu’ils se réveillent (du coup, ils se réveillent les uns les autres) et je rentre pour préparer le dîner (et on dîne les uns avec les autres). Parfois, je reçois un sms qui me propose de mettre de l’eau à chauffer pour des pâtes. Parce que l’estomac d’un adolescent, c’est son baromètre, son chronomètre, son centre de gravité. C’est un signe de bonne santé.

Le rythme est soutenu, très soutenu depuis septembre, et les 15 jours de vacances pris début mai m’ont fait réaliser que peut-être j’avais atteint des limites. Même si mon job est passionnant, et que j’ai un management bienveillant. Depuis ce break, j’ai l’impression de maîtriser un peu mieux mon temps, et de fait d’en passer un peu plus avec les enfants. D’en prendre un peu plus pour moi. Et c’est bon. C’est pour cela que je passe aujourd’hui. Pour avoir envie de mieux repasser demain partager les réflexions que j’ai sur cette aventure incroyable avec les kids.

En attendant, priorité au sommeil.

Et à Sting. Oui, demain je vais voir Sting en concert. En vrai. Mon premier concert depuis Voulzy-Souchon avec Mu il y a… 4 ans?

Allez on s’offre 4 minutes?

Shape of my heart – Sting

Si vous êtes encore là, faites un coucou en commentaire, qu’on se compte !

116 Comments

    1. Oui, lectrice discrète mais je me régale toujours autant de vous lire ! Je passe par Netvibes pour guetter les blogs que j’aime bien, même s’ils sont moins réguliers qu’avant. Merci de continuer à prendre le temps pour cet espace de partage !

  1. Bonsoir ce petit article m’a fait bien plaisir. Je ne connais que trop cette sensation de temps qui file. Les enfants sont plus jeunes et je m’oblige à rentrer suffisamment tôt pour manger avec eux tous les soirs.
    Bonne fin de printemps. Plein de bonnes ondes pour les épreuves de français.

    Laure, une lectrice depuis une dizaine d’années.

  2. Quand j’aime, je suis d’une grande fidélité.
    Je suis donc là depuis bientôt 8 ans ;-).
    Des bises bretonnes
    (c’est chouette de te lire 🙂 )

  3. Heureuse de lire que vous allez bien… après des années à vous suivre discrètement…
    Bon retour sur votre blog !
    Et un immense merci pour votre façon positive de parler des ados ou de vos difficultés.

  4. Là aussi, et toujours (depuis les maternelles, c’est dire !)
    Enseignante en petite section, et mère de famille nombreuse ( enfin juste 3), à l’approche de juin en école je comprend tellement la sensation du temps qui nous échappe, chaque jour un peu plus….
    Bien le bonjour à tous, mention spéciale à Coline qui va pratiquer ce merveilleux métier que je connais bien à travers ma fabuleuse soeur !

  5. Hello Cécile, lectrice fidèle et discrète depuis 8 ans…j’aime lire tes billets et ta plume, justement ceux qui racontent la vie qui va, mais dans la Joie (non sans occulter les difficultés), le partage, la tendresse, l’Amour, la bienveillance, les ados, tes vulnérabilités mais aussi tes forces…Merci !

  6. Coucou 👋 ! Super ces quelques lignes! Ici aussi, même rythme effréné… blog en pause… pas eu le temps… je le prendrai… dès que… enfin bref… c’est la vie quoi… le bac approche pour l’un, préparatifs pour une année aux US pour l’autre… la relève adolescente s’agite et prend l’espace disponible… les deux derniers ne sont pas en reste et cultivent un don pour l’imagination sans limite (et les âneries qui vont avec) … tourbillon d’une famille nombreuse… et moi je bosse… trop, sûrement… belle journée 😊

  7. Je suis là contente de te lire maintenant que j’habite à côté de la Seine. J’ai découvert grâce à toi ce concert…

  8. Le nombre de blogueuses qui ralentissent en ce moment, c’est incroyable ! lassitude, manque de temps, c’est la désertification du Sahel dans la blogosphère 🙂
    Mais bien contente d’avoir de tes nouvelles. Je te suis sur insta donc j’ai vu tes chouettes vacances. Merci de défricher pour nous les terres de la fin d’adolescence. Par hasard, tu n’aurais pas fait un article sur Parcoursup ? J’essaye d’anticiper (la mère pas stressée) pour ma grande.
    N’hésite pas à continuer à écrire, même sur un frigo en panne, ou une boîte de vitesse à vidanger, tu fais ça très bien !

  9. Je suis là aussi.
    Je suis le blog depuis… je ne sais pas exactemennt… 3-4ans, je dirais.
    Je suis épatée par ta bienveillance et tpon pragmatisme. Et par la façon dont tu parles de tes enfants. Il y a des trucs que tu as ecrits qui ont resonné en moi, comme la confiance qu’il faut leur faire, ne serait ce que parce que c’est nous qui les avons élevés. 🙂
    Et la vie qui va, le rythme de dingue, je connais. En moins pire certainement, je n’ai que 2 enfants et j’arrive à faire pas de choses. Mais souvent tellement « à l’arrache » et j’en sacrifie tellement d’autres…

  10. Bonjour Cécile, je vous suis discrètement depuis les maternelles…j’ai l’impression de vous connaître, un peu, je me délecte de vos billets tant dans le fond que la forme…en résumé : j’adore ! 😍 Et souvent, je me nourris de votre expérience avec les enfants pour la transposer, ou pas, avec les miens. 😉
    Merci pour vos généreux partages et donc à bientôt ! 😊
    Bon concert parce que là, c’est la classe !!!

  11. Bonjour Cécile
    Très contente d’avoir de tes nouvelles !
    Tout les tiens tracent leur voie , c’est super.
    Profite de ton concert et vis à fond le présent !

  12. Qu’est ce que j’aime cette chanson!!! Et je vois tout à fait ce que tu veux dire en parlant de rythme effréné. Le tout est de trouver le non équilibre, n’est ce pas ?!

  13. Coucou,
    je suis moi aussi une fidèle mais silencieuse lectrice, moi aussi maman de jumeaux (du même âge que les tiens je crois), une adepte de ta recette de shampoing sec et une observatrice-participante à l’évolution des enfants qui deviennent de chouettes ados, chez toi comme chez moi.
    Bon concert, doigts croisés pour le bac de français, je souhaite à Coline de devenir comme la sage-femme qui m’a aidée pour la naissance des garçons : elle m’a immédiatement mise en confiance et quand elle m’a demandée de la prendre dans mes bras pour avoir le dos rond pour la péridurale, je l’ai prise dans mes bras sans hésitation, comme une évidence. Et plein de bonnes choses pour tou·te·s !

  14. Toujours ce même plaisir à lire, souvent en toute discrétion, les péripéties de vous tous, depuis de nombreuses années.
    Merci d’être revenue, et bonne continuation 🙂

  15. Comme c’est demandé gentiment, je commente pour être comptée. Je ne crois pas avoir déjà commenté, mais j’admire votre façon de gérer vos enfants et votre vie… Merci de vos partages qui m’aident à grandir dans ma manière d’être avec mes enfants (qui sont encore petits … Mais le chemin que vous empruntez avec vos ados me fait envie !)

  16. Je vous suis depuis Les Maternelles. Mon aînée a le même âge que vos derniers. c’est toujours un plaisir de vous lire. A bientôt peut-être. Et bon concert.

      1. Coucou moi aussi là !
        Je viens de temps en temps.
        Et je prends votre optimisme comme de grandes bouffées d oxygène.
        Merci
        Valérie

  17. Heureuse de vous revoir par ici
    Je vous connais depuis pas si longtemps que ça mais votre optimisme est contagieux alors ne nous laissez pas aussi longtemps .
    Aude

  18. merci pour le mot ! ici on est 5alamaison, moi et mes 4 cheris, et te lire me donne la peche toujours 😉 alors je passe de temps en temps 🙂 bon courage pour ce mois de juin (juin et septembre, c’est les plus speed non ?!), et vivement le repos estival, parfois….

  19. Je suis toujours là, depuis bien longtemps.
    L’âge de tes aînés étant le même que celui des miens, j’ai toujours beaucoup de plaisir à te lire. Ma grande quitte la maison pour s’installer en couple, une étape de plus 😉

  20. Je vous lis aussi sans commenter, et ca me rebooste de lire vos billets sur vos ados… dont certains ne le sont plus maintenant… et sur votre facon positive de raconter les grains de sable qui surviennent dans une vie (merci Murphy et sa loi de l’enquiquinement maximum)… Ici, une ado et un préado seulement, et de temps en temps c’est chaud bouillant !!!
    Merci pour tout.

  21. Coucou Cécile, je vous suis discrètement depuis … les maternelles ! heureuse de vous lire : le temps fuit, le temps court et lon se retrouve avec des cheveux blancs sans avoir compris comment … Faut dire qu’avec 6 ados à la maison ça peut se comprendre. Bonne continuation avec votre jolie famille et à bientôt pour un prochain article

  22. Bonjour
    J’ai pris le temps de vous lire car j’aime votre écriture terre à terre et cette pointe d’humour rationnelle.
    Au plaisir de vous lire.

  23. Coucou,
    Je continue à passer de temps en temps par ici et c’est toujours plaisant d’avoir un peu des nouvelles de votre famille et vous. Chouette de vous lire à nouveau. Aude

  24. Mon commentaire a sauté !
    Je viens régulièrement et votre optimisme me redonne la pêche !
    Ça fait du bien de voir la vie du bon côté.
    Valérie

  25. Je commente pour être comptée. Je passe régulièrement ici pour voir s’il y a du nouveau même si je lis sans commenter. Je suis dans la catégorie « grand-mère » et je me régale à te lire.

Leave a Comment

Robot or what? *