Comment je me suis retrouvée à faire une glace speculoos

glace-aux-speculoos

 

Il est 18h45. Hier, nous nous sommes couchés à 2 heures, mais qu’est ce que la fête était belle. Je raconterai ce bon moment ici.

Mais je reviens à aujourd’hui. Il est 18h45 et je suis un peu vautrée sur mon lit, à lire quelques bons billets. Petit coup de fatigue préprandial, certains sont sous la douche ou dans le bain, et l’eau va bientôt bouillir pour les pâtes (non, je ne ferai pas de cuisine 2 jours de suite).

Coline fait irruption dans ma chambre et m’annonce qu’elle a reçu une recette Marmiton de glace aux Speculoos. Mam’s ça a l’air trop bon. Ma réponse est plutôt évasive, je suis encore sous le coup d’un dîner la veille, et en mode remise en place de mon estomac. Coline, parce que c’est Coline m’annonce qu’elle aimerait trop faire cette glace aux Speculoos. Ma réponse est encore plus évasive, je lui dis que ça sera l’occasion de remettre en service la sorbetière qui est au repos depuis l’été dernier.

Coline, qui ne serait pas Coline si elle ne me répondait pas comme cela, me répond que c’est une recette sans sorbetière, et qu’elle a prévu de la faire maintenant. Pas après le dîner, ni ce week-end. Mais là, maintenant. Je capitule. Elle a de la chance, tous les ingrédients sont dans la cuisine. Même pas l’excuse de ne pas avoir de spéculons. Et puis elle est grande et autonome, après tout.

Et c’est là que je prends conscience de la réalité. Coline aime faire la cuisine de manière impulsive (elle a de bons gènes que je connais), mais elle n’aime pas faire la cuisine seule. Donc ce n’est pas Coline qui va faire une glace aux Speculoos, c’est Coline et moi. Dicrètement d’abord, elle va me demander quel saladier utiliser pour faire son premier mélange (pour que j’évalue la taille du saladier nécessaire). Je vais en profiter pour lui expliquer que pour fouetter de la crème, il faut choisir de la crème entière, et la mettre dans le congélateur avec son saladier avant, pour qu’elle monte mieux.

A ce stade, j’ai fini de lire de bons billets. Je ne suis plus concentrée. C’est là qu’interviennent les questions sur le bain-Marie. Pourquoi on parle de cuisson au bain-Marie. Je n’en sais rien, poulette, mets de l’eau à bouillir.

Là, je ferme mon ordinateur et je rejoins Coline dans la cuisine. Histoire de préparer le dîner. C’est une évidence que préparer le dîner dans la même cuisine que Coline qui prépare une glace au Spéculoos relève du vrai challenge. J’arrive à jeter des pâtes dans la casserole d’eau bouillante. De manière générale, autour de 19h00 la cuisine est plutôt baignée d’odeur d’oignons que de speculoos. Pendant ce temps, Coline a dû aller passer un coup de fil et discrètement m’a refilé son fouet pour que je remue sans jamais t’arrêter Mam’s jusqu’à ce que ça épaississe. Je suis un peu coincée. Le bain-marie devient jacuzzi-marie, ça fait des bulles et ça déborde. La cuisine commence à changer d’aspect.

Ouf il faut que ça refroidisse, il est temps de dîner. La soirée est loin d’être terminée. C’est bizarre dans la recette ils annonçaient 20 minutes de préparation. Monter une crème fouettée, ça ne prend pas 5′. Il faut fouetter, longtemps. Même au batteur électrique. je prends la relève. On incorpore, on remplit des bacs, on lèche les plats.

Et là, oui là, il faut faire super attention à l’ado qui peut se révéler et prétexter un cours de latin, ou un contrôle de maths pour fuir les lieux, en laissant le rangement et la vaisselle. Donc l’astuce, c’est de sortir de la cuisine avant Coline. Et de l’y laisser avec quelques instructions, une éponge. Et Coline le fait, bien et totalement.

Donc, ce soir, alors que je n’avais rien demandé, je me suis retrouvée à faire une glace au Speculoos. Entre 18h45 et 20h30. Et je pense que la recette vaut la peine. Je ne sais pas si je devrai rester éveillée pour la goûter après ses 4 heures au congélateur…

8 Comments

  1. Han mais c horrible de ne pas pouvoir la goûter de suite !!!!!!!
    C’est dingue qu’elle soit tant pressée de faire la recette tout en sachant qu’elle ne pourra pas y toucher ! Le plaisir de cuisiner est-il supérieur au plaisir de goûter ??
    Je présume que si on veut la recette on file chez Marmiton 😉

  2. J’aime toujours cette manière de raconter les choses de la vie c’est un vrai bonheur à lire …quant aux recettes qui elles sont toujours alléchantes !!!

  3. Il était temps que j’arrive ici !!!! Je découvre, je lis, j’aime et je me dit que je reviendrais … En espérant que la glace était top, et que l’appel de la clope se fera de + en + discret

Leave a Comment

Robot or what? *