C’était ça, où je faisais la vaisselle à la main!

Dans la série bricolage, il y a 2 catégories.

La catégorie « je choisis de bricoler pour créer un truc sympa », genre repeindre une pièce, fabriquer un clapier pour le lapin, fixer des étagères, fabriquer un meuble avec une palette.

Et puis la catégorie « je n’ai pas le choix, et si je le fais faire par un pro, ça va me coûter un bras ou un billet pour le Canada ».

La motivation est bien différente!

Dans la première catégorie, je manque cruellement de temps. Donc ça c’était avant (avant quoi je ne sais pas), et ça fait longtemps que je m’y suis pas essayée.

Dans la deuxième catégorie, je n’ai pas d’autre choix que de trouver le temps. Je n’en ai pas plus de disponible mais je n’ai pas le choix.

L’électricité, ce n’est pas mon truc. Je ne comprends pas bien comment ça marche, et j’ai juste la trouille de me prendre une châtaigne. J’ai mis 2 jours cet été avec assistance en direct du Canada pour retrouver un tableau électrique qui commandait la salle à manger et le cabanon du jardin où tout avait disjoncté. C’est dire.

J’ai 2 mains, quelques outils et je commence à être super à l’aise avec les forums « comment réparer ceci ou cela ». Sur ces forums, il y a les purs pros, ceux qui balancent des plans en 3D de la carte électronique de leur lave-linge et expliquent comment changer une résistance après avoir désossé leur appareil, et qui en plus sauront le remonter ensuite. Leur atelier est une annexe de Casto, ils ont tout à disposition, et me font me sentir plus que nulle. Et puis il y a les bricolos qui savent me parler, étape par étape, sans me faire sentir que je n’ai pas fait « sup de Bricolo ».

J’ai dû changer des câbles de freins de vélo, un système de vitesse, changer un mitigeur, un mécanisme de chasse d’eau. ça ne sert pas tous les jours, mais il suffit d’une fois. Un wawa sans chasse d’eau, ce n’est plus un wawa.

Hier soir, j’ai mis en route le lave-vaisselle. J’admire tous ceux qui programment leur lave-vaisselle la nuit, où à des moments où ils sont absents. J’ai des souvenirs de mares dans la cuisine de mes parents à cause d’un lave-vaisselle incontinent. Je fais donc toujours tourner le lave-vaisselle en pleine conscience et présence.

A 23:30 hier, avant la fin de son cycle, il s’est arrêté en affichant E24. En toute logique (enfin, ma logique), je l’ai éteint, ouvert, constaté que rien n’était rincé, refermé, tapé bien fort sur la porte, et relancé sur un programme court, en lui prodiguant des bonnes paroles.

A 23:50, avant la fin de son cycle, même court, il s’est arrêté en affichant E24. Les bonnes paroles ont changé de ton.

De 00h00 à 00h30, j’ai parcouru des forums de bricolos. J’ai adoré. J’ai aussi rêvé d’un dégât des eaux.

Ce matin, un peu obstinée, j’ai lancé un prélavage en buvant mon café. En silence. Code E24.

Ma journée a été un mélange d’angoisse et d’excitation à l’idée de m’attaquer au sujet en profondeur. 7 à la maison sans lave-vaisselle, c’est rigolo le premier jour, ça rappelle les camps scouts où on fait la vaisselle à la main. Il parait que la vaisselle, c’est le moment où on échange, on discute… Hum. Sceptique je suis. En vacances oui. Dans le rythme qui est le nôtre actuellement où dîner avant 21h relève de l’exploit, je me dis que discuter pendant que le lave-vaisselle tourne seul aura plus de charme.

Arrivée à la maison, j’était tout de suite beaucoup moins excitée par l’aventure. Vidanger manuellement un lave-vaisselle, même avec de la bonne musique, c’est gras et long. J’ai sorti tous les paniers pleins de vaisselle grassouille et cradouille sans rien casser, ouf.

J’ai retiré le filtre, plutôt propre pour accéder à la pompe de vidange. Je ne m’étais jamais demandé ce qu’il y avait sous le filtre de mon lave-vaisselle. J’ai nettoyé la pompe de vidange comme c’était dit dans la vidéo, avec un cuillère à café pour débloquer son couvercle. J’ai suivi les tuyaux, débouché, nettoyé, retiré des trucs étonnants qui me font dire qu’il y a une vie dans ces tuyaux, vraiment. Démonté la tuyauterie d’évacuation de l’eau (mazette, l’odeur là-dedans). Le tout en position de yogi au fond d’un placard plein de produits ménagers et après avoir désencastré la bête pour accéder à toute la tuyauterie. J’ai nettoyé des zones d’ombre dans lesquelles je ne passe pas mes weekends; Et j’ai réussi à tout remonter sans qu’il me reste une pièce entre les mains.

Ce qui se passe après, c’est le retour en masse de l’angoisse et l’excitation. J’ai lancé le programme de prélavage. 15 minutes d’attente, que j’ai passées assise sur un tabouret à regarder le décompte du temps sur le lave-vaisselle, à écouter chaque ronron, à observer les mouvements de l’eau dans le tuyau d’arrivée d’eau, à attendre ceux du tuyau d’évacuation, à préparer une serpillière en cas d’incontinence violente de l’appareil.

A 0:00 il s’est arrêté. J’ai un peu attendu, j’ai ouvert la porte et là…. miracle, miracle, miracle.

C’est fou comme le ronron d’un lave-vaisselle peut parfois prendre une tonalité apaisante…

Le seul truc ballot, c’est que pendant que j’écrivais ce billet, j’ai oublié la casserole de pâtes sur le gaz (les pâtes cuisson rapide, c’est le mal) et je suis donc bonne pour une vaisselle à la main avec huile de coude pour redécouvrir le fond de cette casserole.

 

16 Comments

  1. Alors mon lave vaisselle lui me fait des prtit coups de calgon parfois où l’arrivée d’eau ne se fait plus. Autant dire que je le connais par cœur. Mon premier reflexe c’est de le basculer à vide en arrière pour desamorcer le système de sécurité. Et parfois il faut opérer.comme tu as fait.
    Pour les mêmes raisons que tu évoques.
    Mon fils de 4 ans a conservé des cailloux (précieux,de la lune) dans un bermuda et un fameux Caillou s’est coincé entre le tambour et l’habitacle.impossible de faire tourner une machine sans entendre un bruit de résistance et le tambour qui racle.j’ai demonté et réparé ( ouf!) en beaucoup de temps que je n’avais pas mais pas le choix… comme tu dis.🙂

  2. J’adore, j’adore, j’adore !!!
    J’ai bien ri merci 🙂 J’adore tes textes.
    Faire tourner le lave vaisselle en pleine conscience 🙂 🙂 🙂 (chouette alternative à la méditation)
    Et « 15 minutes d’attente, que j’ai passées assise sur un tabouret à regarder le décompte du temps sur le lave-vaisselle » …
    La VIE 🙂

  3. C’est du vécu !
    Tu traduis bien les émotions contraires qui se succedent et se superposent : l’agacement, l’abattement, l’envie d’en découdre et de pouvoir dire « je l’ai fait toute seule », les moments de doute, et le soulagement final !
    J’ai vécu ça avec un robinet de chasse d’eau (tjs stressant le dégât des eaux), un raccordement électrique et une roue de voiture entre autres.
    Et de temps en temps, quand je vois que j’ai pas le courage, je fais appel à l’entourage.
    Ps : pour le fond de la casserole qui a brûlé, faire chauffer dedans un peu de vinaigre d’alcool et ça part quasi tout seul. Ca m’est arrivé plusieurs fois de mettre la cocotte minute en marche en oubliant d’ajouter l’eau.

  4. Bonjour Cécile,
    je vous lis souvent, commente peu, rit beaucoup bref votre prose est plus qu’agréable ! Merci pour ces partages.
    Cette fois-ci je dis bravo ! Quelle ténacité, j’avais déjà fait un truc similaire, enfin moi je cherchais sur l’ordi et mon mari fouillait dans le LV !!!! 😉
    Pour la casserole brûlée, en plus du vinaigre blanc, il faut rajouter du bicarbonate puis faire bouillir puis nettoyer sans huile de coude normalement ! Bon courage. Fabienne

  5. Bravo ! Dans un cas similaire, j’ai préféré appeler le réparateur (que j’aurais embrassé quand il m’a demandé s’il pouvait venir 3 jours plus tôt que le RV prévu initialement), qui m’a changé la pompe de vidange encrassée, alors qu’il aurait peut-être suffi de la nettoyer. Mais c’était une question de survie également, avec des repas pour 15 personnes pendant le week-end suivant.
    Et oui, vider un lave-vaisselle de son contenu sale (le mien n’avait même pas encore commencé son programme) et tout laver à la main, c’est long.

  6. Bonjour,
    Bravo pour cette intervention et si j’ose… Oui j’ose. Dans la maison de famille de mon mari, cet été, nous avons fait toutes les vaisselles à la main. Le lave-vaisselle n’affichait pas E24 car il est d’un modèle qui n’affiche rien mais il me semble, à vous lire, que c’est le même genre de problème. Pouvez-vous me donner le lien avec le tuto qui vous a servi ? Et oui, c’est moi qui m’en occuperais. Alors que je tricotais tranquillement dans le salon, j’ai surpris une conversation entre une amie de ma fille et cette dernière, toutes deux en vacances avec leurs familles dans cette fameuse maison de famille :
    – La chasse d’eau fuit, je suppose que ton musicien n’est pas plus apte à la réparer que le mien, tu crois qu’on peut le demander à ton père ?
    Et la réponse de ma fille :
    – Ah non ! Il faut demander à maman.
    Et j’ai réparé la chasse d’eau (qui d’ailleurs n’avait rien du tout, juste le poussoir un peu coincé).
    Merci d’avance pour votre réponse.

Leave a Comment

Robot or what? *