ça mérite bien une canette

Avoir des enfants sportifs, c’est bien, c’est sain.

Entre nous je suis plutôt contente qu’ils aient choisi des sports d’intérieur (genre me peler les cuisses sur un bord de stade, ça va 2 secondes)

Bon, les sports en compétition c’est un peu un sacerdoce pour les parents mais je ne vais pas minimiser l’effort que font les enfants. 8 heures d’entrainement sportif par semaine quand on a 12 ans, ça calme.

Se lever le dimanche matin et partir à la fraîche pour une journée de compète, ça demande pas mal de volonté. 

A 14 ans, être médaillée d’or régionale en natation synchro, c’est une belle fierté. A un âge où tout n’est pas toujours simple. Et ce n’est pas tombé du ciel: de l’acharnement, du plaisir, des sacrifices, de la fatigue, pas mal de pince-nez et bouteilles de shampoings.

Et nous, on a appris à attendre… dimanche dernier, le ballet de synchro de l’équipe de Coline durait moins de 4 minutes. La compétition a démarré à 14h00, et fini à 21h30;

On a appris à s’occuper. Samedi, avec un Freesbee, 2 canettes, Maël s’est pris pour Rémi Gaillard.

Il faut savoir prendre des risques

YYYEESSSS!!

Grosse prise de risque

Les yeux dans les yeux

 La saison est finie, le repos des guerriers, c’est jusqu’en septembre 🙂

 

A lire ou à relire

14 Comments

Leave a Comment

Robot or what? *